Article

PDF
Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Free Article !

Neurochirurgie
Volume 59, n° 6
page 252 (décembre 2013)
Doi : 10.1016/j.neuchi.2013.10.088
Réunion de la Société de Neurochirurgie de Langue Française, Versailles, 25-27 novembre 2013

Dysraphismes : on en parle souvent et on les voit toujours
 

R. Guerbouz, D. Razai, B. Bouzekar, B. Belebna
 Service de neurochirurgie, EHU, Oran, Algérie 

Le but de ce modeste travail est de rappeler que, malgré les signaux de sensibilisation, ce fléau de la santé publique ne cesse de reproduire des impacts psychologiques et socio-économiques importants dans notre société, ce qui représente un défit permanent pour les praticiens concernés par sa prise en charge.

Étude rétrospective de 138 cas (88 filles et 50 garçons) depuis fin 2009. Tous les malades avec troubles neurologiques sont explorés par la TDM. Pour les malades considérés comme présentant un méningocèle, un complément d’IRM médullaire est systématique. La chirurgie est proposée d’emblée en cas de fistulisation (20 cas). Elle n’est pratiquée d’emblée qu’en cas de macrocrânie et après 3 mois en fonction du processus d’épidermisation.

Les cas de myéloméningocèle (77cas) avec paraplégie et troubles sphinctériens dominent cette population étudiée (56 %) dont la chirurgie n’a pas amélioré le tableau neurologique. Néanmoins, dans les cas fistulisés ou infectés, cette chirurgie a permis d’éviter les complications neuro-infectieuses. En revanche, les méningocèles (34 cas) sont de meilleur pronostic fonctionnel et les complications sont de plus en plus rares. Les complications d’ordre infectieux avec ablation du matériel de drainage sont l’apanage des malades opérés dont la poche était infectée et/ou fistulisée.

Que faire ? Il serait regrettable de ne pas profiter de ces enseignements et de ne pas mettre sur pied une stratégie de prévention qui ne demanderait, somme toute, que des moyens assez simples. Une action concertée multidisciplinaire serait néanmoins indispensable, car s’il est vrai que le corps médical est bien au courant de l’action bénéfique de l’acide folique, les modalités d’application sont disparates, tout en soulignant que la majorité des grossesses ne sont pas programmées et que, dans ces conditions, les apports arrivent bien trop tard.


Top of the page

© 2013  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline
@@#110903@@