Article

2 Iconography
Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates

  • You can purchase this item in Pay Per ViewPay per View - FAQ : 30,00 € Taxes included to order
    Pages Iconography Videos Other
    7 2 0 0


Revue du rhumatisme
Volume 81, n° 1
pages 74-80 (janvier 2014)
Doi : 10.1016/j.rhum.2013.07.001
accepted : 27 May 2013
Arthrose fémoro-tibiale rapidement destructrice : présentation clinico-radiologique et devenir après traitement médical global incluant le lavage articulaire non arthroscopique associé à une infiltration de corticoïdes. Étude rétrospective monocentrique
 

Vincent Burki , Simon Paternotte , Maxime Dougados , Xavier Ayral
 Service de rhumatologie B, faculté de médecine, université Paris Descartes, hôpital Cochin, 27, rue du faubourg-Saint-Jacques, 75679 Paris cedex 14, France 

Auteur correspondant.
Résumé
Objectif

Déterminer (i) la présentation clinico-radiologique de la gonarthrose destructrice rapide (GDR) après prise en charge médicale globale incluant le lavage articulaire associé à une infiltration de corticoïdes, (ii) les facteurs prédisposant au recours ultérieur à la chirurgie.

Méthodes

Étude rétrospective monocentrique ayant inclus des GDR fémoro-tibiales, définies par la perte d’au moins 50 % de l’interligne articulaire en un an, avec un suivi post-lavage articulaire d’au moins un an.

Résultats

Cent onze patients étaient inclus, âge moyen : 64,1 ans, IMC : 28,9 ; 70,3 % de femmes. L’EVA douleur était à 56,1mm, indice de Lequesne : 11,9, score de WOMAC fonction : 51,9. Un épanchement intra-articulaire mécanique (216 globules blancs/mm3) a été retiré chez 102 patients (92 %), persistant depuis plus de six mois dans 71 % des cas. Le compartiment fémoro-tibial médial était concerné dans 79 % des cas. Le pincement de l’interligne articulaire avait atteint 52 % en extension et 71 % en schuss, sur une durée moyenne de suivi de 7,3 mois. La chondrocalcinose radiologique était présente dans 13,5 % des cas et l’ostéonécrose dans 12,6 % des cas. Un lavage articulaire (1 litre, 2 aiguilles de 14-gauge) associé à une infiltration de corticoïdes a été complété par des injections d’acide hyaluronique (AH) chez 71 % des patients. Quatre-vingt-neuf patients ont été revus avec une période moyenne de suivi de 55,0 mois. Trente-sept (41,6 %) avaient nécessité une intervention chirurgicale. Le délai moyen entre le lavage et la chirurgie était de 16,1 mois. La douleur était acceptable chez 100 % des patients opérés et 87,8 % des patients non opérés. L’analyse de régression multivariée a retenu l’atteinte fonctionnelle, évaluée par le temps de marche maximum, ainsi que la sévérité radiographique en extension comme étant des facteurs prédisposant à la chirurgie.

Conclusion

Le devenir de la GDR semble moins sévère que prévu après une prise en charge médicale globale.

The full text of this article is available in PDF format.

Mots clés : Gonarthrose destructrice rapide, Présentation clinico-radiologique, Devenir, Traitement médical



 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais la référence anglaise de Joint Bone Spine avec le DOI ci-dessus.



© 2013  Société Française de Rhumatologie@@#104156@@
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline