Article

PDF
Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Free Article !

Journal Français d'Ophtalmologie
Volume 37, n° 5
pages e65-e66 (mai 2014)
Doi : 10.1016/j.jfo.2013.06.014
Lettres à l'éditeur

Décollement exsudatif bilatéral de la rétine révélant une toxémie gravidique
Bilateral exudative retinal detachment as presenting sign of preeclampsia
 

Z. Hafidi , H. Handor, S. Oudanane, M. Laghmari, R. Derrar, I. Sabrane, A. Regragui, G. Abdellaoui, R. Daoudi
 Service d’ophtalmologie A de l’hôpital des spécialités, centre hospitalier universitaire, université Mohammed V Souissi, 14, Hay Irfane, Rabat, Maroc 

Auteur correspondant.

La pré-eclampsie est une pathologie de la femme enceinte survenant en général au cours du 3e trimestre de la grossesse, et se caractérisant par une hypertension artérielle, une protéinurie et un œdème généralisé en rapport avec une ischémie placentaire [1]. Les atteintes ophtalmologiques sont essentiellement représentées par le vasospasme artériolaire et ses conséquences au niveau des réseaux vasculaires rétiniens et choroïdiens.

Les auteurs rapportent l’observation d’une patiente âgée de 24ans, admise aux urgences ophtalmologiques pour baisse d’acuité visuelle bilatérale d’installation brutale évoluant depuis 2semaines. À l’interrogatoire, on note que la patiente est au 8e mois d’une première grossesse non suivie. L’examen ophtalmologique note une acuité visuelle effondrée à « voit bouger la main » au niveau des deux yeux et un examen du segment antérieur sans aucune particularité. Au fond d’œil, on retrouve au niveau des deux yeux un décollement de rétine bulleux à poches multiples, associé à de nombreux nodules cotonneux, quelques hémorragies en flammèche, une rétine pâle dans son ensemble et des altérations diffuses de l’épithélium pigmentaire sous forme de lésions jaunâtres profondes (Figure 1, Figure 2, Figure 3). Le diagnostic soulevé devant ce tableau est celui d’un décollement exsudatif sur rétinopathie hypertensive dans le cadre d’une pré-éclampsie sévère jusque-là méconnue. Le reste de l’examen clinique a montré une tension artérielle à 240mmHg de systolique, 115mmHg de diastolique et des œdèmes modérés des membres inférieurs avec des réflexes ostéotendineux vifs. La patiente fut alors adressée d’urgence au service de réanimation gynéco-obstétricale pour prise en charge.



Figure 1


Figure 1. 

Aspect du fond d’œil droit : multiples nodules cotonneux surtout le long de l’arcade temporale supérieure associé à des hémorragies en flammèches et un décollement séreux périphérique du neuroépithélium avec de multiples poches.

Zoom



Figure 2


Figure 2. 

Aspect du fond d’œil droit montrant les multiples poches périphériques du DSR.

Zoom



Figure 3


Figure 3. 

Montage montrant l’aspect du fond d’œil gauche : important décollement séreux périphérique du neuroépithélium avec de multiples poches cachant la macula.

Zoom

Il existe plusieurs hypothèses physiopathogéniques qui tentent d’expliquer la survenue d’un décollement exsudatif du neuroépithélium au cours de la toxémie gravidique, elles convergent toutes vers une ischémie choroïdienne, qu’elle soit en rapport avec une activation accrue du système sympathique dans le cadre d’une hypertension artérielle maligne, à l’origine d’une vasoconstriction choroïdienne importante [2], ou encore en rapport avec l’activation extrinsèque du système de coagulation en rapport avec la libération de la thromboplastine placentaire avec comme résultat une coagulation intraveineuse disséminée (CIVD) rentrant dans le cadre du HELLP syndrome [3, 4]. Cette ischémie choroïdienne va être à l’origine d’une altération de la barrière hémato-rétinienne externe et de la pompe épithéliale aboutissant alors à l’accumulation de liquide entre l’épithélium pigmentaire et le neuroépithélium.

Il faut noter que le décollement séreux de la rétine peut compliquer une toxémie gravidique aussi bien avant que après l’accouchement. Le seul traitement est la rééquilibration des facteurs généraux, notamment la tension artérielle, ce qui permet en général une évolution favorable [5]. Des séquelles sous forme de migrations pigmentaires peuvent persister, connues sous le nom de taches d’Elschnig.

Déclaration d’intérêts

Les auteurs déclarent ne pas avoir de conflit d’intérêt en relation avec cet article.

Références

Fodor A., Gyorffy A., Orosz L., Major T. Hemorheological changes and their clinical revelance in preeclampsia Orv Hetil 2011 ;  152 : 205-211 [cross-ref]
Hayreh S.S. Duke-Elder lecture. Systemic arterial blood pressure and the eye Eye 1996 ;  10 : 5-28
Bjerknes T., Askvik J., Albrechtsen S., Skulstad S.M., Dalaker K. Retinal detachment in association with preeclampsia and abruptio placentae Eur J Obstet Gynecol Reprod Biol 1995 ;  60 : 91-93 [cross-ref]
Hage R., Gouhier J., Jean-Charles A., Donnio A., Merle H. Retinal detachment in preeclampsia: a series of three cases J Fr Ophtalmol 2012 ;  35 : e1-e6
Prado R.S., Figueiredo E.L., Magalhaes T.V. Retinal detachment in preeclampsia Arq Bras Cardiol 2002 ;  79 : 183-186



© 2014  Elsevier Masson SAS. All Rights Reserved.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline