Article

PDF
Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Free Article !

Annales de Dermatologie et de Vénéréologie
Volume 141, n° 8-9
page 567 (août 2014)
Doi : 10.1016/j.annder.2014.02.007
Note de pharmacovigilance

Dermite de stase et lévofloxacine
Stasis dermatitis and levofloxacin
 

J.-L. Schmutz a, , P. Tréchot b
a Département de dermatologie et allergologie, bâtiment des spécialités médicales, allée du Morvan, 54500 Vandœuvre-lès-Nancy, France 
b Centre régional de pharmacovigilance, hôpital central, 29, avenue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, 54000 Nancy, France 

Auteur correspondant.

La lévofloxacine (Tavanic®), isomère de l’ofloxacine, est une fluoroquinolone (quinolone de 2e génération) à spectre d’action très large dont la posologie doit être adaptée en cas d’insuffisance rénale et/ou chez le sujet âgé.

Un homme de 76ans, porteur d’un adénocarcinome de l’œsophage, traité par chimiothérapie, radiothérapie et chirurgie, était hospitalisé pour une pneumopathie à Gram+.

Après une première série d’antibiotiques par voie parentérale (vancomycine puis pipéracilline+tazobactam) il était traité, avant sa sortie, par lévofloxacine, par voie orale.

À j2 se constituait un œdème des jambes qui se poursuivait jusqu’à j11 où le patient était vu en consultation de dermatologie pour l’évaluation d’un placard érythémateux, non prurigineux, localisé plus spécifiquement dans les zones médianes et distales du pied droit et dans le bas de la jambe gauche. Un œdème bilatéral, des orteils jusqu’à mi-jambe, s’était constitué tandis que la peau était sensible à la palpation, chaude et érythémateuse. La réalisation d’un doppler vasculaire éliminait une thrombose veineuse.

En tenant compte de la chronologie des évènements, le diagnostic de dermite de stase bilatérale induite par la lévofloxacine était retenu. La lévofloxacine était arrêtée en même temps qu’un traitement par dermocorticoïdes était débuté.

L’évolution était marquée à 3 semaines par une réduction de l’œdème et de la dermite tandis que l’érythème était limité à la jambe gauche. L’évolution était par la suite totalement favorable en deux mois.

L’hypothèse d’une dermite de stase induite par la lévofloxacine était renforcée par la notion qu’un an auparavant, le patient avait présenté le même effet après 90jours de traitement par cet antibiotique mais, ni lui, ni sa femme ne s’en souvenaient [1].

Les étiologies des œdèmes de stase des membres inférieurs sont nombreuses, la cause la plus fréquente après 50ans étant l’insuffisance veineuse. De nombreux médicaments peuvent également être incriminés [2] comme les inhibiteurs calciques. La lévofloxacine peut être ajoutée à cette liste.

Déclaration d’intérêts

Les auteurs déclarent ne pas avoir de conflits d’intérêts en relation avec cet article.

Références

Hyman D.A., Cohen P.R. Statis dermatitis as a complication of recurrent levofloxacin-associated bilateral leg edema Dermatol Online J 2013 ;  19 : 5
Epstein B.J., Roberts M.E. Managing peripheral edema in patients with arterial hypertension Am J Ther 2009 ;  16 : 543-553 [cross-ref]



© 2014  Elsevier Masson SAS. All Rights Reserved.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline