Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates

  • You can purchase this item in Pay Per ViewPay per View - FAQ : 30,00 € Taxes included to order
    Pages Iconography Videos Other
    2 0 0 0


Neurophysiologie Clinique / Clinical Neurophysiology
Volume 44, n° 5
pages 508-509 (novembre 2014)
Doi : 10.1016/j.neucli.2014.09.050
Impact de la hauteur du drop sur l’équilibre postural évalué avant et après un exercice de fatigue
 

F.-J. Ferrari 1, 2, , S. Duc 1, W. Bertucci 1, S. Vermand 1, J.-M. Samper 1
1 Groupe de recherche en sciences pour l’ingénieur, université de Reims Champagne-Ardenne, UFR sciences exactes et naturelles, Moulin de la Housse–BP 1039, 51687 cedex 2 Reims, France 
2 Cabinet de podologie du sport et d’étude posturale, 76, Grande-Rue, 01220 Divonne-les-Bains, France 

Auteur correspondant.
@@#100979@@
Introduction

La course minimaliste peut se caractériser par une course avec chaussure présentant un dénivelé avant-pied/arrière-pied, appelé drop, n’excédant pas 4mm. Ces chaussures modifient la cinématique de la course à pied mais aucune étude ne s’est intéressée à l’effet du drop sur l’équilibre postural. L’objectif de cette étude est de déterminer via une analyse stabilographique l’effet de la hauteur du drop sur l’équilibre postural avant (PRÉ) et après (POST) fatigue des membres inférieurs de type « site to stand ».

Méthode

Treize sujets ont participé à notre étude dans trois conditions différentes randomisées : pieds nus (BF), chaussures minimalistes (Min) et « running classiques » (RC) représentant respectivement un drop de 0mm, 2mm et 10mm. Les positions moyennes du centre de pression(CoP) sur X et Y, la vitesse d’oscillation sur Y (vY) et la longueur de la trace (l) ont été enregistrés (3×30s) en PRÉ et en POST.

Résultats

L’analyse statistique montre que la hauteur du drop est corrélée à la position moyenne du CoP sur Y PRÉ et POST (test de Spearman, r 2=0,97 et r 2=0,99, respectivement). On note un effet significatif de la hauteur du drop POST pour Cop Moy sur Y uniquement en RC (p <0,05). La vY et l augmentent avec la fatigue dans toutes les conditions (BF PRÉ/POST : p <0,05, Min PRÉ/POST : p <0,003, RC PRÉ/POST : p <0,0006. et BF PRÉ/POST : p <0,05, Min PRÉ/POST : p <0,05, RC PRÉ/POST : p <0,0001, respectivement).

Conclusion

Les RC semblent perturber le système postural PRÉ et surtout POST fatigue. Augmentant le déséquilibre antérieur, elles contraignent le corps à osciller davantage dans le plan sagittal, ce qui se traduit par une augmentation de la longueur de la trace donc une dépense énergétique plus importante.

The full text of this article is available in PDF format.

Mots clés : Posture, Running , Fatigue




© 2014  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline