Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates



Neurochirurgie
Volume 60, n° 6
page 324 (décembre 2014)
Doi : 10.1016/j.neuchi.2014.10.010
Réunion de la Société de Neurochirurgie de Langue Française, Montrouge, 7-10 décembre 2014

La craniectomie décompressive sus-tentorielle : expérience d’un hôpital d’instruction des armées entre 2010 et 2013
 

N. Desse , P. Romanat, C. Joubert, H. Boret, A. Dagain
 Toulon, France 

Auteur correspondant.
@@#100979@@
Introduction

Le but de notre étude est d’évaluer nos résultats dans la prise en charge de l’hypertension intracrânienne, post-traumatique ou en pathologie vasculaire, par la technique de la craniectomie décompressive sus-tentorielle, qui a pour but de diminuer la pression intracrânienne par l’ablation d’une partie de la voûte crânienne.

Patients et méthode

Cette étude rétrospective est réalisée à partir de 65 dossiers de patients pris en charge à l’hôpital d’instruction des armées Sainte-Anne entre janvier 2010 et décembre 2013. Ces 65 patients, dont 30 patients traumatisés crâniens et 33 patients vasculaires, ont subi une craniectomie décompressive fronto-temporo-pariétale unilatérale. L’analyse rétrospective des dossiers, de la prise en charge initiale à la cranioplastie, fut menée à la manière d’une enquête à l’aide d’un questionnaire de dépouillement.

Résultats

Sur les 65 patients de notre étude, 32 patients (49,2 %) sont décédés. À 3 mois de suivi, 3 patients étaient dans un état végétatif, 22 patients étaient lourdement handicapés, 8 patients avaient repris une vie sociale avec ou sans reprise du travail. À 1 an de suivi, 19 patients sur les 28 ayant eu leur cranioplastie ont eu une amélioration neurologique à l’issue, amélioration d’autant plus marquée que la cranioplastie était précoce. Aujourd’hui, 7 patients sur ces 65 présentent de lourdes séquelles.

Conclusion

La craniectomie décompressive est une technique chirurgicale employée pour traiter l’hypertension intracrânienne. Son efficacité a été scientifiquement prouvée dans l’accident vasculaire ischémique malin. En traumatologie, elle est préconisée en cas d’hypertension intracrânienne réfractaire aux traitements médicaux. Tout le problème réside dans l’évolution neurologique des patients craniectomisés. Nous devons poursuivre notre travail par une étude sur la qualité de vie de ces patients qui parfois demeurent lourdement handicapés.

The full text of this article is available in PDF format.


© 2014  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline