Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates



Neurochirurgie
Volume 60, n° 6
page 340 (décembre 2014)
Doi : 10.1016/j.neuchi.2014.10.052
Réunion de la Société de Neurochirurgie de Langue Française, Montrouge, 7-10 décembre 2014

Changements métaboliques induits par la stimulation électrique des fibres prélemniscales dans le traitement de la maladie de Parkinson
 

F. Velasco , M. Avila, L. Concha, A. Avendaño, G. Garcia
 Mexico, Mexique 

Auteur correspondant.
@@#100979@@
Introduction

Étudier les mécanismes de l’effet de la stimulation électrique des fibres prélemniscales (Raprl) dans le traitement de la maladie de Parkinson (MP) au moyen d’un 18FDG-PET.

Patients et méthode

Cinq patients atteints de MP, tremblement, rigidité et bradykinésie à prédominance unilatérale, ont été sélectionnés en vue d’une stimulation cérébrale profonde (SCP) des Raprl du côté opposé à la symptomatologie prédominante ; on a obtenu une amélioration de 82,4 à 94,5 % à l’échelle UPDRSIII concernant cet hémicorps. Les examens PET-CT au 18FDG ont été réalisés avant la chirurgie et lors du niveau optimal de la SCP. Les changements de l’activité métabolique ont été mesurés par la valeur de la captation maximale (MSUV) et par cartographie statistique paramétrique (SPM) des zones d’intérêt (ROI) ipsi et controlatérales à la SCP des Raprl. Les ROI ont été définies par des tractographies probabilistiques (DTI 3-T) préopératoires et comprenaient les cortex moteurs primaires, supplémentaire et orbitofrontaux, le VL du thalamus, le putamen et le cervelet.

Résultats

Aucun changement significatif n’a été observé dans les ROI controlatérales à la SCP des Raprl. En revanche, on note une diminution significative de la MSUV dans les Raprl, le thalamus, les cortex moteurs primaires et supplémentaire. La diminution de la MSUV du putamen ipsilatéral à la SCP des Raprl, avant le traitement, s’est encore accentuée avec la SCP. Dans la cartographie statistique paramétrique, toutes les zones d’intérêt ipsilatérales ont présenté des changements significatifs (p >0,0001) à la SCP dans les Raprl, thalamus et cortex moteur primaire, secondaire et putamen et bilatéral dans l’aire orbitofrontale et le cervelet.

Conclusion

L’activité métabolique des aires anatomiquement associées aux Raprl est inhibée par la SCP. L’amélioration des symptômes semblerait résulter de la diminution de l’hyperactivité pathologique des circuits liés aux zones d’intérêt.

The full text of this article is available in PDF format.


© 2014  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline