Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates



Neurochirurgie
Volume 60, n° 6
page 342 (décembre 2014)
Doi : 10.1016/j.neuchi.2014.10.057
Réunion de la Société de Neurochirurgie de Langue Française, Montrouge, 7-10 décembre 2014

Réseau moteur modulateur du lobe pariétal : modifications du mouvement lors de la stimulation électrique directe
 

F. Almairac 1, , G. Herbet 2, S. Moritz-Gasser 2, L. Lebel 1, D. Fontaine 1, P. Paquis 1, H. Duffau 2
1 Nice, France 
2 Montpellier, France 

Auteur correspondant.
@@#100979@@
Introduction

La compréhension du contrôle cérébral du mouvement volontaire a progressé ces vingt dernières années. De récentes découvertes chez le singe et l’humain ont permis d’évoluer du concept d’un système hiérarchique (préparation du mouvement puis commande motrice) vers celui de réseaux interconnectés fonctionnant en parallèle. Les descriptions de ces réseaux moteurs dits modulateurs (RMM) du mouvement n’ont été faits qu’en lien avec le lobe frontal. Nous décrivons ici 3 observations in vivo impliquant le lobe pariétal dans le RMM.

Patients méthode

Trois patients ont été opérés d’un gliome diffus pariétal, en condition éveillée avec cartographie corticale et sous-corticale. Une épreuve de double-tâche associant dénomination d’objets et mouvement régulier du membre supérieur en continu durant l’exérèse était réalisée permettant de détecter les troubles moteurs induits par la stimulation.

Résultats

L’âge moyen des patients était de 40ans [32–47]. Les tumeurs intéressaient le gyrus post-central, le lobule pariétal supérieur et le gyrus supra-marginal. Un patient a eu un ralentissement du mouvement du bras controlatéral à la stimulation corticale du gyrus post-central. En sous-cortical, la stimulation de la substance blanche immédiatement postérieure aux fibres somatosensitives a induit des modifications du mouvement volontaire chez les 3 patients, sans altération de la conscience. Il s’agissait d’une accélération, d’un ralentissement, ou d’une interruption incontrôlée du mouvement en fonction du site stimulé, sans trouble proprioceptif.

Conclusion

Ces 3 cas illustrent le rôle de la connectivité sous-corticale du lobe pariétal dans le RMM, justifiant l’identification de ces fibres pour pouvoir les préserver lors d’une chirurgie d’exérèse intra-parenchymateuse.

The full text of this article is available in PDF format.


© 2014  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline