Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates

  • You can purchase this item in Pay Per ViewPay per View - FAQ : 33,00 € Taxes included to order
    Pages Iconography Videos Other
    2 0 0 0


Neurochirurgie
Volume 60, n° 6
pages 348-349 (décembre 2014)
Doi : 10.1016/j.neuchi.2014.10.075
Tuberculose du rachis cervical : à propos de deux cas d’une entité clinique rare, mais potentiellement grave
 

A. Ben Nsir , M. Hadhri, S. Ben Arous, C. Gannouni, M. Darmoul, N. Hattab
 Monastir, Tunisie 

Auteur correspondant.
@@#100979@@
Introduction

La localisation osseuse de la tuberculose touche essentiellement le rachis dorso-lombaire. La localisation cervicale est rare. Son diagnostic est le plus souvent tardif ce qui expose à une grande instabilité et à des complications potentiellement graves.

Matériels et méthode

Nous présentons notre expérience à propos de deux cas pris en charge au sein de notre service au cours des cinq dernières années.

Résultats

Le premier cas est celui d’une femme de 57ans ayant consulté dans un tableau de compression médullaire lente cervicale basse avec à la radiologie une atteinte corporéale allant de C4 à C6 associée à une épidurite antérieure compressive. Une double corporectomie avec stabilisation a été réalisée avec découverte histologique de sa tuberculose imposant le recours à un traitement général de longue durée avec bonne évolution. Le deuxième cas est celui d’une femme de 46ans consultant pour des névralgies cervico-brachiales mal systématisées évoluant depuis deux ans associées à une masse de la crête iliaque droite. L’IRM a montré l’atteinte discale et corporéale cervicale et la biopsie de la lésion iliaque a confirmé le diagnostic. La patiente a été aussitôt mise sous traitement antituberculeux avec immobilisation cervicale.

Conclusion

L’atteinte tuberculeuse du rachis cervical est rare avec une présentation clinique variable et peu spécifique. Le diagnostic devrait être évoqué systématiquement en zone d’endémie et la prise en charge, basée sur la chimiothérapie antituberculeuse et l’immobilisation débutée le plus tôt possible.

The full text of this article is available in PDF format.


© 2014  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline