Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates



Neurochirurgie
Volume 60, n° 6
page 348 (décembre 2014)
Doi : 10.1016/j.neuchi.2014.10.073
Réunion de la Société de Neurochirurgie de Langue Française, Montrouge, 7-10 décembre 2014

Traitement endoscopique des Longstanding Overt Ventriculomegaly in Adults (LOVA) : situation à propos de 10 cas
 

S. Tliba , H. Himeur, H. Kechfoud, L. Hannou, I. Takbou, M. Aitbachir
 Bejaia, Algérie 

Auteur correspondant.
@@#100979@@
Introduction

La LOVA décrite par Oi est une nouvelle entité d’hydrocéphalie qui s’est détachée pour expliquer certains troubles neurocognitifs. Le traitement endoscopique est proposé de première intention car il s’agit d’une hydrocéphalie tri-ventriculaire de l’adulte.

Matériels et méthode

Une étude prospective de 10 cas de LOVA traitées par des ventriculocisternostomies dans le service de neurochirurgie du CHU de Bejaia, sur une période de 30 mois.

Résultats

Il s’agit d’une série de 10 patients dont 2 femmes et 8 hommes avec un âge moyen de 29ans (18–51ans). Les lieux de recrutement étaient le service de neurochirurgie et les consultations psychiatriques. Les signes cliniques étaient : macrocranie dans 10 cas ; des céphalées dans 10 cas (motif de nombreuses consultations ; ce symptôme était supporté par les malades pendant plusieurs années jusqu’au moment où elles sont devenues rebelles aux médicaments) ; des troubles neurocognitifs variables : sévères chez 3 patients (malades suivis en psychiatrie et étiqueté de schizophrènes), moyens dans 5 cas (retard psycho-social évident) et léger dans 2 cas (retard psychosocial minime) ; des crises d’épilepsies dans 6 cas ; association des symptômes dans 3 cas. L’imagerie montre des ventriculomégalies triventriculaires importantes avec des érosions des dorsa sellae. Le traitement a été endoscopique dans tous les cas. Les céphalées ont disparu dans 8 cas et ont diminué dans 2 cas. L’épilepsie est mieux contrôlée sous traitement médical. Les malades psychiatriques répondaient mieux aux traitements. Amélioration des troubles urinaires. Aucune complication en rapport avec la ventriculocisternostomie. La moyenne de suivi est de 17 mois.

Conclusion

La LOVA est venue expliquer certains troubles neurocognitifs de l’adulte. La VCS est venue soulager ces malades. Il reste judicieux de penser à cette entité dès les premiers symptômes afin d’éviter les formes psychiatriques.

The full text of this article is available in PDF format.


© 2014  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline