Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates



Neurochirurgie
Volume 60, n° 6
page 349 (décembre 2014)
Doi : 10.1016/j.neuchi.2014.10.076
Réunion de la Société de Neurochirurgie de Langue Française, Montrouge, 7-10 décembre 2014

Les encéphalocèles intra-orbitaires post-traumatiques : présentation de notre expérience et revue de la littérature
 

S. Ben Arous, A. Ben Nsir , M. Mahfoudh, M. Kilani, M. Boughamoura, N. Hattab
 Monastir, Tunisie 

Auteur correspondant.
@@#100979@@
Introduction

L’encéphalocèle intra-orbitaire se définit par l’issue de tissu cérébral souvent contus dans la cavité orbitaire à travers un fracas du toit de l’orbite. Il s’agit d’une complication exceptionnelle, résultat d’un traumatisme crânien violent à point d’impact supra-orbitaire, pouvant être à l’origine de complications visuelles graves.

Matériels et méthode

Le but de ce travail est de préciser les caractéristiques cliniques, radiologiques, évolutives ainsi que les modalités thérapeutiques à travers l’étude de trois observations colligées dans le service de neurochirurgie de Monastir de juillet 1992 à février2003, et de discuter les résultats obtenus en fonction des données de la littérature.

Résultats

Notre série se compose de trois patients s’ajoutant aux 23 cas déjà rapportés dans la littérature. L’âge des patients était respectivement de 3, 8 et 23ans. L’accident était toujours très violent. Le délai d’apparition de cette complication était de 4jours dans deux cas, Pour le troisième cas, le diagnostic a été fait au troisième jour post-traumatique suite à l’installation précoce d’une hypertension intracrânienne. Les signes cliniques se résument essentiellement à des signes ophtalmologiques tels qu’une exophtalmie ou des troubles de l’oculomotricité. L’examen tomodensitométrique a permis de poser le diagnostic dans tous les cas en montrant du tissu cérébral dans la cavité orbitaire. Le geste chirurgical consistait à aspirer le tissu cérébral contus et œdématié faisant hernie dans la cavité orbitaire puis à réaliser une plastie ostéo-durale du toit de l’orbite. La correction des troubles morphologiques était immédiate et une amélioration clinique était observée dans deux cas.

Conclusion

Les traumatismes du toit de l’orbite constituent une entité anatomo-pathologique particulière par leur mécanisme de leur survenue ainsi que par les complications qu’ils peuvent engendrer. Ce travail nous a permis de revoir les tableaux cliniques, les critères radiologiques ainsi que les modes évolutifs des encéphalocèles intra-orbitaires. La chirurgie est la seule modalité thérapeutique. Cependant, malgré un traitement immédiat, les séquelles peuvent être non récupérables.

The full text of this article is available in PDF format.


© 2014  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline