Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates

  • You can purchase this item in Pay Per ViewPay per View - FAQ : 30,00 € Taxes included to order
    Pages Iconography Videos Other
    2 0 0 0


Annales de Dermatologie et de Vénéréologie
Volume 141, n° 12S
pages 248-249 (décembre 2014)
Doi : 10.1016/j.annder.2014.09.065
Vers une meilleure prise en charge des patients sous isotrétinoïne ? Étude d’acceptabilité d’une conduite pratique de surveillance des troubles dépressifs en consultation de dermatologie pour acné sévère
 

J. Micallef a, , M. Lapeyre-Mestre b, A. Revah-Levy c, A. Castot d, E. Jouve a, B. Dreno e, O. Chosidow f, g
a Pharmacologie clinique et pharmacovigilance, Marseille, France 
b Pharmaco-épidémiologie, UMR 1027, Toulouse, France 
c Inserm 669, université Paris Sud, Paris, France 
d Direction de la surveillance, Agence du médicament, Paris, France 
e Dermatologie, CHU de Nantes, Nantes, France 
f Dermatologie, hôpital Henri-Mondor, Paris, France 
g UPEC, Créteil, France 

Auteur correspondant.
@@#100979@@
Introduction

Les recommandations sur la prise en charge de l’acné par isotrétinoïne orale préconisent l’évaluation des troubles dépressifs. Cette identification est complexe chez l’adolescent (idées suicidaires plus fréquentes chez les adolescents acnéiques non traités, très rares mais gravissimes cas de suicides et syndromes dépressifs sous isotrétinoïne). L’objectif de cette étude était d’évaluer l’acceptabilité de l’utilisation de l’Adolescent Depression Rating Scale (ADRS) comme outil d’aide au repérage des symptômes dépressifs pour le dermatologue.

Matériel et méthodes

Une étude nationale de soins courants a été menée auprès de dermatologues tirés au sort et de leurs patients acnéiques sévères âgés de 13–20 ans, suivis 6 mois. Un algorithme intégrant le score ADRS et ses variations entre deux visites était fourni, associé si besoin à un guide d’entretien des troubles dépressifs. Le patient remplissait en début de chaque consultation l’ADRS. Le médecin remplissait à chaque visite un questionnaire d’acceptabilité sur l’algorithme puis réalisait à la fin de l’étude un questionnaire d’acceptabilité globale.

Résultats

Cette étude nationale a porté sur les modalités de suivi de 283 adolescents par 83 dermatologues français ayant eu à utiliser. Concernant les patients (n =225/293, soit 76,8 %), l’acceptabilité globale de l’échelle était bonne (93,8 % aucune difficulté ou gêne), quelle que soit la tranche d’âge considérée. Parmi les médecins ayant répondu au questionnaire de satisfaction globale (n =52, soit 62,7 % des participants), 80,8 % étaient satisfaits/très satisfaits de l’échelle ADRS ; 75 % soulignaient son intérêt comme vecteur d’informations (question sur la capacité de l’échelle à mettre plus facilement l’accent sur les risques psychiatriques ou dépressifs et de mieux informer) ; 79,9 % mentionnaient aucun impact/peu important sur la durée de la consultation. Enfin, 82,7 % notaient l’intégration de l’échelle dans la pratique courante comme facile/très facile. L’utilité du guide d’entretien était rapportée par 48,1 % des dermatologues. L’algorithme décisionnel est facilement appliqué par 94,2 %. La poursuite de l’utilisation de l’échelle était mentionnée par 65,4 % des médecins.

Discussion

Cette étude confirme la bonne acceptabilité de l’ADRS par les adolescents ainsi que sa bonne intégration dans la pratique médicale sur le versant faisabilité et utilité. Bien que l’échantillon de médecins soit réduit, l’extrapolation des données est envisageable puisque les caractéristiques des médecins participants sont concordantes avec les données issues d’un observatoire des prescriptions d’isotrétinoïne.

Conclusion

Cette étude souligne l’apport de cette conduite pratique résumé par un algorithme intégrant l’ADRS dans le suivi des patients, favorisant ainsi le bon usage de l’isotrétinoïne.

The full text of this article is available in PDF format.

Mots clés : Acné, Adolescent, Dépression, Isotrétinoïne



 Iconographie disponible sur CD et Internet.



© 2014  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline