Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates

  • You can purchase this item in Pay Per ViewPay per View - FAQ : 30,00 € Taxes included to order
    Pages Iconography Videos Other
    2 0 0 0


Annales de Dermatologie et de Vénéréologie
Volume 141, n° 12S
pages 267-268 (décembre 2014)
Doi : 10.1016/j.annder.2014.09.102
IPH4102, un anticorps anti-KIR3DL2 humanisé, a une activité antitumorale ciblée in vivo et ex-vivo contre les lymphomes T cutanés
 

A. Marie-Cardine a, N. Viaud b, N. Thonnart a, R. Joly b, S. Chanteux b, L. Gauthier b, C. Bonnafous b, B. Rossi b, M. Bléry b, C. Paturel b, A. Bensussan a, M. Bagot a, H. Sicard b,
a Inserm U976, hôpital Saint-Louis, Paris, France 
b R&D, Innate Pharma, Marseille, France 

Auteur correspondant.
@@#100979@@
Introduction

KIR3DL2 est un récepteur inhibiteur qui module l’activité des cellules NK. Par ailleurs, KIR3DL2 est sélectivement exprimé sur les cellules de lymphomes T cutanés, qu’elles résident dans la peau ou qu’elles soient circulantes. IPH4102 est le premier anticorps thérapeutique ciblant KIR3DL2 développé pour le traitement des lymphomes T cutanés (LTC).

Matériel et méthodes

L’activité antitumorale non clinique d’IPH4102 a été étudiée in vitro contre des lignées cellulaires de LTC. IPH4102 a aussi été testé dans des modèles de xénogreffes KIR3DL2-positives chez la souris. Enfin, la capacité d’IPH4102 à dépléter des cellules tumorales primaires de LTC a été analysée dans différentes conditions expérimentales ex-vivo , ie avec des cellules effectrices NK autologues purifiées ou bien après incubation directe dans des PBMC non triés de patients atteints de LTC.

Résultats

IPH4102 élimine les cellules tumorales qui expriment KIR3DL2 via différents modes d’action in vitro . Par ailleurs, IPH4102 est actif in vivo dans tous les modèles de xénogreffes KIR3DL2-positives chez la souris. Enfin, IPH4102 déplète sélectivement et efficacement les cellules primaires tumorales de LTC dans différentes conditions expérimentales ex-vivo , démontrant la sensibilité des cellules tumorales à l’anticorps et la fonctionalité des cellules effectrices des patients.

Conclusion

Ces résultats non cliniques confirment la pertinence de cibler KIR3DL2 dans les LTC. Ces résultats indiquent de surcroît qu’IPH4102, le premier anticorps-candidat humanisé anti-KIR3DL2, réunit toutes les qualités requises pour son développement dans le traitement des LTC. Une étude clinique de phase I évaluera prochainement IPH4102 chez des patients atteints de LTC avancés.

The full text of this article is available in PDF format.

Mots clés : Anticorps thérapeutique, Antigène tumoral, Lymphomes cutanés primitifs




© 2014  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline