Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates



Annales de Dermatologie et de Vénéréologie
Volume 141, n° 12S
page 270 (décembre 2014)
Doi : 10.1016/j.annder.2014.09.107
Résumés des JDP 2014

Caractérisation des atteintes urétrales à HPV chez les patients hétérosexuels partenaires de femmes présentant des lésions HPV
 

J. Chanal a, , N. Dupin a, C. Bergeron b, O. Aynaud c
a Dermatologie, centre Tarnier, hôpital Cochin, Paris, France 
b Anathomopathologie, laboratoire CERBA, Cergy-Pontoise, France 
c Cabinet privé, Paris, France 

Auteur correspondant.
@@#100979@@
Introduction

Les lésions urétrales HPV-induites sont des événements rares (3 % dans la littérature). Le but de cette étude était de caractériser cette atteinte du point de vue clinique et histologique et de les corréler aux génotypes HPV chez des patients hétérosexuels partenaires de femmes ayant présenté des lésions HPV génitales.

Patients et méthodes

Il s’agit d’une étude rétrospective, réalisée entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2011 en officine privée. Les patients étaient examinés car leurs compagnes présentaient des lésions HPV génitales. Tous les patients ont eu un examen clinique de la région génitale avec péniscopie et méatuscopie à l’aide d’un colposcope haute résolution associé à un badigeonnage à l’acide acétique. Les biopsies étaient réalisées avec une pince à biopsie gynécologique. Étaient notés : âge, circoncision, type de lésions de la partenaire, lésions cliniques urétrales (papillomateuse, macule, papule, leucoplasie, érythroplasie), distance par rapport au méat (mm), atteintes du gland associé, type histologique (condylome, néoplasie intra-urothéliale [NIU] de bas ou haut grade, tumeur urothéliale papillaire de bas grade [TUPBG], hyperplasie, dystrophie, leucoplasie), génotypage HPV.

Résultats

Trois mille deux cent un couples ont été vus parmi lesquels 206 hommes (6,4 %) présentaient des lésions urétrales. Âge médian 28 ans (18–62). Quarante-six patients (22,3 %) étaient circoncis. Les lésions étaient le plus fréquemment exophytique et papillomateuse (80 %). La distance médiane par rapport au méat était de 10mm (5–80). Cent-six patients n’avaient pas de lésions du pénis associées. Les biopsies montraient : condylome (n =115), association condylome-UIN (n =16), UIN de bas grade (n =36), UIN de haut grade (n =12), TUPBG (n =8), hyperplasie (n =11), dystrophie (n =4), leucoplasie (n =4). Les femmes présentaient des condylomes (n =104), des CIN de bas grade (n =48) et des CIN de haut grade (n =54). Le fait de présenter une UIN de haut grade chez l’homme était associé à un CIN de haut grade chez la femme (p <0,001). Sur les 179 patients présentant des lésions HPV, 14 (8 %) avaient un génotypage non contributif. Les lésions de type UIN étaient fortement corrélées à un génotype HPV oncogène 16 ou 18 (p <0,001).

Discussion

Le dépistage des hommes partenaires de femmes présentant des lésions génitales HPV est recommandé. Néanmoins, la recherche d’une atteinte urétrale n’est pas systématiquement effectuée chez l’homme car elle est rare et nécessite un opérateur entraîné. Nous montrons que chez les femmes présentant des lésions de type CIN de haut grade, les partenaires avaient des lésions urétrales de type UIN de haut grade associées à un HPV à haut risque.

Conclusion

Le dépistage par méatuscopie doit être recommandé chez les partenaires de femmes présentant des lésions de type CIN de haut grade. La recherche et le traitement de ces lésions pourraient permettre d’éviter la transmission d’HPV à haut risque.

The full text of this article is available in PDF format.

Mots clés : Génotypage, HPV, Maladie sexuellement transmissible, Urètre




© 2014  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline