Article

Access to the text (HTML) Access to the text (HTML)
PDF Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising


Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates

  • You can purchase this item in Pay Per ViewPay per View - FAQ : 30,00 € Taxes included to order
    Pages Iconography Videos Other
    2 0 0 0


Annales de Dermatologie et de Vénéréologie
Volume 141, n° 12S
pages 271-272 (décembre 2014)
Doi : 10.1016/j.annder.2014.09.110
Les facteurs de risque de récidive de la gale humaine
 

A. Aussy a, , H. Cailleux a, E. Houivet b, N. Laaengh a, C. Richard a, C. Bécourt a, C. Boulard a, S. Léger a, N. Litrowski a, A. Samain a, V. Sobocinski c, F. Tétart a, J. Bénichou b, P. Joly a
a Clinique dermatologique, hôpital Charles-Nicolle, Rouen, France 
b Unité de biostatistiques, hôpital Charles-Nicolle, Rouen, France 
c Hôpital Charles-Nicolle, Rouen, France 

Auteur correspondant.
@@#100979@@
Introduction

La gale représente actuellement un véritable problème de santé publique. Les échecs de traitement sont fréquents et les raisons en sont mal connues. L’objectif de l’étude était d’identifier les facteurs prédictifs d’échec de traitement.

Patients et méthodes

Il s’agit d’une étude cas-témoins multicentrique réalisée entre 2011 et 2013 par des dermatologues hospitaliers et libéraux. Le diagnostic de gale était fait sur des critères standardisés. Les cas correspondaient à des patients consultant pour une récidive de gale survenue dans les 3 mois précédents. Les témoins étaient des patients primo-traités dont on vérifiait la guérison à 3 mois. Un questionnaire était rempli par les médecins et les patients évaluant les modalités de réalisation du traitement, le niveau de compréhension, les conditions socio-économiques et familiales. Une analyse univariée puis multivariée par régression logistique en pas à pas descendant ont été réalisées.

Résultats

Deux cent trente et un patients ont été inclus et 210 analysés (112 cas et 98 témoins) ; 21 patients n’ayant pu être recontactés à 3 mois ont été exclus. Pour les groupes témoins et cas respectivement, 29 et 46 patients ont été traités par traitement local seul, 5 et 12 par traitement local seul, 64 et 54 ont eu les 2 types de traitements. Un échec de traitement était associé à une durée d’évolution > 30 jours lors du diagnostic (OR = 3,97 ; IC 95 % 2,10–7,50), l’absence de traitement local (OR = 2,41 ; IC 95 % 1,02–13,60), l’absence d’une seconde prise de stromectol (OR = 10,2 ; IC 95 % 4,49–23,17) ou sa prise non à jeun (OR = 4,3 ; IC 95 % 1,89–9,84), l’application de dermocorticoïdes (DC) après traitement (OR = 2,05 ; IC 95 % 1,12–3,79), le traitement du seul cas index (OR = 2,59 ; IC 95 % 1,31–5,14), l’absence de consignes écrites remises aux patients (OR = 5,82 ; IC 95 % 2,37–10,44), la présence d’enfants en bas âge gardés en crèche, garderie, ou par une nourrice (OR = 2,55 ; IC 95 % 1,03–6,32), l’absence d’utilisation d’acaricide pour le linge (OR = 8,62 ; IC 95 % 3,46–21,48), l’absence de traitement du mobilier de salon (OR = 5,89 ; IC 95 % 2,34–14,88), des sièges de voiture (OR = 6,56 ; IC 95 % 3,27–13,19) et de la literie (OR = 4,16 ; IC 95 % 1,32–12,84). Aucun facteur socio-économique ou lié au statut familial n’était lié à un échec thérapeutique. L’analyse multivariée confirmait l’association entre l’échec du traitement et un long délai avant traitement (OR = 2,82 ; IC 95 % 1,15–6,89), l’utilisation de DC (OR = 3,00 ; IC 95 % 1,24–7,27), la non-utilisation d’acaricide (OR = 4,74 ; IC 95 % 1,30–17,24) et le non-traitement des sièges auto (OR = 6,02 ; IC 95 % 2,36–15,34).

Discussion

Les facteurs d’échec semblent liés au mode de réalisation du traitement et non aux conditions familiales ou socio-économiques. L’importance d’une seconde prise de stromectol, de consignes écrites, l’utilisation d’acaricides et le rôle délétère des DC sont suggérés.

Conclusion

Cette étude montre que le non-respect des règles complexes de traitement de la gale est le principal facteur d’échec de traitement.

The full text of this article is available in PDF format.

Mots clés : Gale, Récidive, Traitement




© 2014  Published by Elsevier Masson SAS.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline