Article

PDF
Access to the PDF text
Advertising


Free Article !

Pratiques en nutrition
Volume 11, n° 41
pages 47-48 (janvier 2015)
Doi : 10.1016/j.pranut.2014.12.009
Évaluez-vous
 

Jean-Louis Beneytout  : Professeur de biochimie-nutrition
 Faculté de pharmacie, 2, rue du Docteur-Marcland, 87025 Limoges cedex, France 

@@#100979@@

Ce QCM vous permet de vérifier les connaissances acquises à la lecture du numéro de Pratiques en nutrition.

The full text of this article is available in PDF format.

1. La vitamine D possède de nombreuses activités biologiques.

A ο Vrai

B ο Faux

2. La vitamine D3 ou cholécalciférol a une double origine.

A ο Vrai

B ο Faux

3. La vitamine D est absorbée en totalité par la muqueuse digestive.

A ο Vrai

B ο Faux

4. La vitamine D2 ou ergocalciférol est essentiellement produite par les champignons.

A ο Vrai

B ο Faux

5. Les aliments enrichis en vitamine D et les compléments alimentaires contenant de la vitamine D sont des produits équivalents.

A ο Vrai

B ο Faux

6. Le déficit en vitamine D est fréquent dans la population française.

A ο Vrai

B ο Faux

7. Au niveau cellulaire, la 1,25(OH)2D exerce des effets génomiques et des effets non-génomiques.

A ο Vrai

B ο Faux

8. La vitamine D, en lien avec l’hormone parathyroïdienne (PTH), intervient dans la régulation du métabolisme phosphocalcique.

A ο Vrai

B ο Faux

9. La 1,25(OH)2D diminue la réponse immunitaire.

A ο Vrai

B ο Faux

10. La 1,25(OH)2D a un effet neuroprotecteur au niveau du cerveau.

A ο Vrai

B ο Faux

11. Quelles sont les sources alimentaires les moins coûteuses en calcium?

12. En France, l’obésité a dernièrement régressé chez les adultes.

A ο Vrai

B ο Faux

13. Il est recommandé au patient hypertendu de suivre un régime appauvri en sel.

A ο Vrai

B ο Faux

14. Le tractus digestif humain héberge plus de 100 000 milliards de micro-organismes.

A ο Vrai

B ο Faux

15. Certains antibiotiques jouent un rôle dans la modulation de la cholestérolémie.

A ο Vrai

B ο Faux

16. Le microbiote intestinal est capable de convertir le cholestérol en coprostanol.

A ο Vrai

B ο Faux

17. La bactérie pathogène Porphyromonas gingivalis a la capacité de migrer de la bouche aux cellules endothéliales et de s’y multiplier. Quel est le lien avec le développement de l’athérosclérose?

18. L’administration de probiotiques pourrait constituer une nouvelle voie pour prévenir ou traiter les pathologies découlant du développement de l’athérosclérose.

A ο Vrai

B ο Faux

19. Les marqueurs de la dénutrition sont l’albumine et la protéine C réactive (CRP).

A ο Vrai

B ο Faux

20. Pour suivre un régime appauvri en sel, il convient de ne pas consommer de denrées renfermant des sels “cachés”, à savoir les charcuteries, les fromages et surtout les plats cuisinés industriels et les gâteaux apéritifs.

A ο Vrai

B ο Faux

Réponses commentées

1B. La vitamine D existe sous deux formes, D2 et D3, qui sont toutes deux converties en un métabolite actif: la 1,25-dihydroxyvitamine D ou calcitriol.

2A. La vitamine D3 est d’origine endogène, via la synthèse cutanée, et d’origine exogène, via l’apport alimentaire (poissons gras et œufs).

3B. L’absorption de la vitamine D, qui s’effectue à partir des micelles mixtes de sels biliaires et de lipides au niveau de l’intestin grêle, concerne environ 80 % de la quantité ingérée.

4A. La vitamine D2 ou ergocalciférol est uniquement d’origine végétale et essentiellement produite par les champignons.

5B. L’enrichissement de produits (huile, lait et produits laitiers, jus d’orange) est calculé sur la base des apports journaliers recommandés (AJR) afin de fournir, sous un volume usuel de consommation, une quantité de vitamine D équivalant à près de 50 % des apports nutritionnels conseillés (ANC). La vitamine D peut être utilisée dans les compléments alimentaires sous forme d’ergocalciférol ou de cholécalciférol, à la dose maximale de 5 μg/jour, ce qui représente 100 % des ANC de l’adulte.

6A. Le déficit en vitamine D est fréquent, et ceci quels que soient les seuils choisis, même si les valeurs seuil qualifiant le déficit (20 à 30 ng/mL) et la carence (< 20 ng/mL) en vitamine D sont encore largement débattues.

7A. La 1,25(OH)2D exerce des effets génomiques et des effets non-génomiques en déclenchant soit une induction ou une répression de l’expression des gènes cibles de la vitamine D (effets génomiques), soit l’activation de cascades de signalisation intracellulaires.

8A. La vitamine joue un rôle majeur dans le développement et la préservation de la masse osseuse tout au long de la vie.

9B. La 1,25(OH)2D potentialise la réponse immunitaire innée, première ligne de défense contre les pathogènes et inhibe la réponse immunitaire adaptative.

10A. Si de nombreux arguments sont en faveur d’un impact de la vitamine D dans le développement et le fonctionnement du cerveau, si des résultats récents laissent envisager des effets potentiels de la supplémentation en vitamine D dans le développement de pathologies telles que la maladie de Parkinson et la maladie d’Alzheimer, de nombreux aspects restent encore à élucider et beaucoup de ces résultats ont été obtenus sur des modèles animaux.

11. Le lait et les produits laitiers sont, avec les viandes, les sources les moins chères de vitamine B12.

12B. L’obésité est passée de 8,5 % en 1997 à 14,5 % en 2009. Mais il existe d’importantes différences en fonction de la catégorie socioprofessionnelle, du niveau d’éducation et du revenu. En 2009, 22 % d’obèses étaient dénombrés chez les plus pauvres et 6 % chez les plus riches.

13A. Il est reconnu que le sel est impliqué dans l’hypertension artérielle, mais seulement 30 % des patients hypertendus sont sensibles aux variations de sodium.

14A. Le nombre de bactéries dans l’intestin humain dépasse le nombre de cellules de l’organisme d’un facteur 10; ce microbiote peut donc être considéré comme un organe supplémentaire de notre organisme.

15A, B. Ceci n’est vrai qu’en cas d’administration orale. L’effet des antibiotiques sur la cholestérolémie serait lié à leur action sur des bactéries métabolisant les acides biliaires. En effet, certaines bactéries intestinales sont capables de convertir les acides biliaires primaires (produits par le foie) en acides biliaires secondaires, plus hydrophobes et, de ce fait, mieux absorbés par diffusion passive à travers l’épithélium colique. La prise d’antibiotiques, en inhibant la conversion des acides biliaires primaires en acides biliaires secondaires, induit une moindre absorption et une fuite d’acides biliaires dans les selles, limitant la cholestérolémie.

16A. Le microbiote intestinal est capable de convertir le cholestérol en coprostanol, non absorbé par l’intestin et éliminé dans les fèces.

17. Lorsqu’elle est administrée à des souris Apo E KO (modèle de souris hypercholestérolémiques), Porphyromonas gingivalis fournit un support à l’infiltration de macrophages et à l’inflammation de la plaque d’athérome. Ceci est confirmé par la corrélation entre la quantité d’ADN bactériens retrouvés dans la plaque athérosclérotique et le niveau d’infiltration leucocytaire.

18A. Des souches de lactobacilles sont capables de réduire le taux de cholestérol sanguin et le développement de l’athérosclérose en diminuant la réabsorbtion du cholestérol et le pool de stérols.

19B. Si l’albumine est un marqueur de la dénutrition, la protéine C réactive (CRP) est un marqueur de l’inflammation.

20A. Pour suivre un régime appauvri en sel, il convient de ne pas consommer de denrées renfermant des sels “cachés”.

Déclaration d’intérêts

L’auteur déclare ne pas avoir de conflits d’intérêts en relation avec cet article.



© 2014  Elsevier Masson SAS. All Rights Reserved.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline