Article

PDF
Access to the PDF text
Service d'aide à la décision clinique
Advertising



Journal Français d'Ophtalmologie
Volume 38, n° 4
pages 322-332 (avril 2015)
Doi : 10.1016/j.jfo.2014.10.009
Received : 1 August 2014 ;  accepted : 24 October 2014
Vers une quantification de la dominance oculaire pour une meilleure prise en charge des pathologies de l’œil
Quantification of ocular dominance for better management of eye disease
 

Figure 1




Figure 1 : 

Moyenne des médianes des temps de réaction. L’analyse statistique a mis en évidence un effet principal de l’hémichamp visuel de présentation montrant que les stimulations présentées dans l’hémichamp visuel (CV) controlatéral à l’œil dominant (points verts) conduisent à des TR plus rapides que celles présentées dans l’hémichamp visuel ipsilatéral à l’œil dominant (points marrons). De plus, les différences significatives entre les deux hémichamps visuels de stimulation sont observées uniquement lorsque les réponses ont été données avec la main controlatérale à l’OD. Les barres d’erreur représentent les écart-types des moyennes et les astérisques montrent un effet significatif (p <0,05).


Figure 2




Figure 2 : 

Méthodologie et résultats du calcul du TTIH par la méthode des potentiels évoqués : a : enregistrements EEG effectués avec un système d’acquisition à 64 électrodes. Les cercles bleus et rouges représentent les localisations des deux électrodes d’intérêt pour le calcul du TTIH que sont P3 et P4 (cortex pariétal gauche et droit, respectivement) ; b : topographies après stimulation de l’hémichamp visuel droit de −100ms avant à 210ms après la stimulation chez les droitiers OD droit. De manière qualitative, ces topographies mettent en évidence la présence d’un transfert interhémisphérique se déroulant aux alentours de 160ms (négativité en bleu) depuis l’hémisphère controlatéral (ici gauche) vers l’hémisphère ispilatéral à la stimulation (ici droit) ; c : moyenne des ondes enregistrées sur P3 (en bleu) et P4 (en rouge) chez les droitiers OD droit ou OD gauche dans les deux conditions expérimentales (stimulation dans le champ visuel controlatéral [CVC] ou ispilatéral [CVI] à l’OD). Le décalage temporel entre les pics N160 (déflection la plus négative aux alentours de 160ms) enregistrés sur les électrodes placées en regard des hémisphères controlatéral et ipsilatéral à la stimulation permet d’estimer précisément le TTIH ; d : quantification des TTIH. Les résultats montrent que le temps de transfert interhémisphérique est strictement dépendant de la DO avec un TTIH plus rapide de l’hémisphère ipsilatéral vers l’hémisphère controlatéral à l’OD (barre noire) que dans le sens inverse (barre grise). Les barres d’erreur représentent les écart-types des moyennes et les astérisques montrent un effet significatif (p <0,05).


Figure 3




Figure 3 : 

Utilisation de la catégorisation supplémentaire comme moyen de sélection des participants. Le test basé sur l’analyse des saccades horizontales (cf. introduction) a servi comme moyen de sélection pour distinguer les participants ayant une DO marquée ou non-marquée avant de s’engager dans un paradigme de Poffenberger : a : moyenne des médianes des TR chez les participants ayant une dominance non-marquée. Les résultats ne montrent aucune influence de la DO. A contrario, nous obtenons simplement un effet Poffenberger classique montrant des TR plus faibles lorsque la cible et la main utilisées pour répondre sont placées du même côté que lorsqu’elles sont opposées ; b : moyenne des médianes des TR chez les participants ayant une dominance marquée. Nous obtenons exactement le même patron de résultat que lors de l’expérimentation 1 avec un avantage temporel pour les cibles présentées dans l’hémichamp visuel controlatéral à l’OD. Ces divergences de résultats et la présence de l’influence de la DO chez les participants ayant une dominance marquée montrent que cette catégorisation est valide. Les barres d’erreur représentent les écart-types des moyennes et les astérisques montrent un effet significatif (p <0,05).

EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline