Article

PDF
Access to the PDF text
Advertising


Free Article !

Ortho Magazine
Vol 21, N° 118  - mai-juin 2015
p. 32
Doi : OMAG-05-06-2015-21-118-1262-4586-101019-201500254
recherche

Aphasie : l’efficacité de la téléorthophonie
 

Vingt et un patients britanniques, victimes d’aphasie suite à un accident vasculaire cérébral (AVC), ont testé une rééducation orthophonique à distance (remote therapy), via Skype. Les chercheurs de la division des sciences du langage et de la communication et du centre pour la conception de l’interaction homme-ordinateur de la City University de Londres l’ont comparée avec une rééducation classique, face-à-face (face to face therapy), en lien avec des praticiens de l’hôpital universitaire Homerton. Dans une étude de faisabilité quasi randomisée publiée par le journal Clinical Rehabilitation1, ils concluent à la faisabilité de cette téléorthophonie et à son efficacité, en complément, ou en relais, de la rééducation classique. Ils soulignent, en effet, que de nombreux patients, atteints physiquement, lâchent l’orthophonie parce qu’ils ne peuvent, ou ne veulent plus, se déplacer et que tous, très loin de là, ne peuvent bénéficier de séances à domicile. Là, l’adhésion des participants a été très bonne, ils ont trouvé que la technologie était facile d’utilisation. Celia Woolf, orthophoniste (speech therapist) et directrice de la City Aphasia Research Clinic de la City University le confirme : « Ces recherches pourraient démocratiser l’accès à la thérapie et rendre le traitement disponible pour des personnes qui ne pouvaient pas dans le passé bénéficier d’aide. » L’ingénieure Stephanie Wilson, maître de conférences en interaction homme-ordinateur à la City University de Londres, prend le relais : « Le potentiel de la technologie pour proposer une thérapie à des personnes atteintes d’aphasie est immense. Avec l’utilisation accrue d’applications telles que Skype ces dernières années, le nombre de personnes pouvant accéder à une thérapie n’a jamais été aussi important. Par conséquent, notre approche multidisciplinaire pourrait aider à augmenter les bénéfices pour les personnes touchées par l’aphasie à la suite d’un AVC. »

L’équipe prévoit maintenant de mener une étude plus large afin d’évaluer le rapport efficacité/coût de la thérapie à distance.

Le projet EVA Park

Toujours dans le domaine de l’aphasie, un autre travail, prometteur, est à l’actif de la même équipe de chercheurs et d’orthophonistes, sous la direction de Jane Marshall, directrice de la division des sciences du langage et de la communication : le développement d’Eva Park, une grande île virtuelle dans laquelle les aphasiques seront invités à se promener par avatar interposé, la promenade étant le support d’échanges avec l’orthophoniste qui sollicite la parole du patient2. Dans l’île, il y a un restaurant, une clinique, des jardins et une serre, un lac avec des cygnes, et même une machine à remonter le temps (photos). Ce projet sur trois ans (2012-2015), initié par la Stroke association, et mené avec des patients aphasiques, est présenté officiellement le 10 juin. Ortho magazine y reviendra !

Catherine Maisonneuve

1
L’étude est téléchargeable gratuitement : click Here
2


© 2015 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
EM-CONSULTE.COM is registrered at the CNIL, déclaration n° 1286925.
As per the Law relating to information storage and personal integrity, you have the right to oppose (art 26 of that law), access (art 34 of that law) and rectify (art 36 of that law) your personal data. You may thus request that your data, should it be inaccurate, incomplete, unclear, outdated, not be used or stored, be corrected, clarified, updated or deleted.
Personal information regarding our website's visitors, including their identity, is confidential.
The owners of this website hereby guarantee to respect the legal confidentiality conditions, applicable in France, and not to disclose this data to third parties.
Close
Article Outline
You can move this window by clicking on the headline