Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates



Therapies
Sous presse. Epreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le jeudi 20 octobre 2016
Doi : 10.2515/therapie/2015041
Received : 2 June 2015 ;  accepted : 25 June 2015
Suivi thérapeutique pharmacologique de la clozapine
Therapeutic drug monitoring of clozapine
 

Zoubir Djerada a, , Françoise Daviet b, Pierre-Michel Llorca c, Alain Eschalier d, Franck Saint-Marcoux e, Danièle Bentué-Ferrer f, Fréderic Libert d
pour le

Groupe suivi thérapeutique pharmacologique de la Société française de pharmacologie et de thérapeutique1

a Laboratoire de pharmacologie médicale, CHU de Reims, 45, rue Cognac-Jay, 51092 Reims cedex, France 
b Centre hospitalier spécialisé Paul-Guiraud, 94800 Villejuif, France 
c Service de psychiatrie de l’adulte B, CHU de Clermont-Ferrand, 63003 Clermont-Ferrand, France 
d Service de pharmacologie, hôpital Gabriel-Montpied, CHU de Clermont-Ferrand, 63003 Clermont-Ferrand, France 
e Laboratoire de pharmacologie et toxicologie, CHU de Limoges, 87000 Limoges, France 
f Laboratoire de pharmacologie biologique, CHU Pontchaillou, 35033 Rennes, France 

Auteur correspondant.
Résumé

La clozapine, chef de file des antipsychotiques dits atypiques, est utilisée pour traiter les schizophrénies graves. Son suivi thérapeutique pharmacologique (STP) est assez couramment réalisé. La clozapine est rapidement absorbée (concentration maximale entre 1 à 4h), et est fortement métabolisée au niveau hépatique par le CYP1A2 en un métabolite actif, ainsi que, dans une moindre mesure, en métabolites inactifs via d’autres enzymes. Sa demi-vie d’élimination est de 8 à 16h. Une zone thérapeutique a pu être proposée sur la base de données d’études montrant des relations et/ou des associations entre de faibles concentrations de clozapine et une résistance au traitement (un seuil de concentration plasmatique de clozapine se situant vraisemblablement entre 250 et 400μg/L), ainsi qu’entre l’apparition de phénomènes toxiques et la présence de fortes concentrations de clozapine (seuil d’alerte à 1000μg/L). Compte tenu des données obtenues dans les différentes études, l’intérêt du STP a été évalué, pour cette molécule, à recommandé.

The full text of this article is available in PDF format.
Summary

Clozapine is a prototypical atypical antipsychotic used to treat severe schizophrenia and for which a therapeutic drug monitoring (TDM) is quite commonly proposed. Clozapine is rapidly absorbed (maximum concentration reached within 1 to 4hours), and is extensively metabolized in the liver by CYP1A2 to an active metabolite (and to a lesser extent, to inactive metabolites via other enzymes). Its half-life is 8 to 16h. A therapeutic range has been proposed for clozapine as some studies have reported both a relationship between low plasmatic concentrations and resistance to treatment (threshold level is likely between 250 and 400μg/L), and a relationship between high plasmatic concentrations and an increase in the occurrence of toxicity (alert level=1000μg/L). Given the data obtained in different studies, the TDM was evaluated for this molecule, to recommended.

The full text of this article is available in PDF format.

Mots clés : Clozapine, Suivi thérapeutique pharmacologique, Niveau de preuve

Keywords : Clozapine, Therapeutic drug monitoring, Level of evidence




© 2016  Published by Elsevier Masson SAS.