Figure 10

Figure 10. Dystrophie des cônes, hétérogénéité clinique : aspects angiographique. En haut à gauche, la couronne de dépigmentation se traduit par un aspect en oeil de boeuf. Notons qu'il n'existe ni tache flavimaculée ni silence choroïdien. En haut à droite l'aspect en oeil de boeuf est moins bien délimité. En bas à gauche, les remaniements pigmentaires de l'aire maculaire se traduisent par une alternance de points hyper et hypofluorescents donnant un aspect « poivre et sel ». En bas à droite se surajoute une atrophie choriorétinienne centrale. Tous ces aspects correspondent à des formes de dystrophie des cônes.