Figure 3

Figure 3. IRM orbitaire. Coupe axiale en pondération T1. Hypertrophie de la graisse intra-orbitaire avec aspect étiré des nerfs optiques. Pas d’augmentation de volume des muscles oculo-moteurs qui sont, à l’inverse, grêles.