Figure 11

Accumulation de matériel autofluorescent pseudovitelliformea) Cas n° 1 : l’absence de signes exsudatifs sur la rétine fovéolaire permet d’éliminer l’existence de néovaisseaux actifs.b) Cas n° 2 : l’espace hyporéflectif sous-fovéolaire ne s’accompagne pas d’un épaississement maculaire. Il s’agit d’une forme de dystrophie pseudo-vitelliforme de l’adulte en voie de résorption.