Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates

  • You can purchase this item in Pay Per ViewPay per View - FAQ : 33,00 € Taxes included to order
    Pages Iconography Videos Other
    7 0 0 0


Nutrition clinique et métabolisme
Volume 15, n° 2
pages 108-114 (2001)
Received : 11 June 2000 ;  accepted : 15 January 2001
Évaluation du risque de contamination bactériologique d'une solution de nutrition entérale au cours d'une administration discontinue " onClick="javascript:init_clueTip($j(this));" rel=".tooltip-art-idFN001">
Bacteriological contamination of the enteral feed during cyclic nutrition

Lo. uml;c  Simon a * ,  Nadine.  Gaconnet b ,  Franck.  Arnaud-Battandier c ,  Philippe.  Hartemann a
aService d'hygiène hospitalière, hôpital de Brabois Adultes, CHU Nancy, rue du Morvan, 54511 Vandoeuvre les Nancy, France 
bservice diététique, hôpital Brabois Adultes, CHU Nancy, rue du Morvan, 54511 Vandoeuvre les Nancy, France 
cNestlé Clinical Nutrition France, 7 boulevard Pierre Carle, BP 940 Noisiel, 77446 Marne la Vallée cedex 02, France 

*Correspondance et tirés à part.
@@#100979@@

La contamination par voie rétrograde des solutés contenus dans les tubulures est fréquente et augmente avec la durée de la nutrition. L'objectif de cette étude a été de démontrer qu'un système de nutrition prêt à l'emploi comprenant une tubulure et une poche de 500 ou 1000 mL permettait de réaliser une nutrition par voie entérale discontinue sans risque important de contamination bactériologique. Trois types d'essais ont été menés. Dans le premier, l'administration a été continue pendant trois heures et des prélèvements de mélange nutritif pour examen bactériologique ont été ensuite réalisés toutes les heures pendant cinq heures. Dans le second, les prélèvements ont été effectués après une administration continue de neuf heures suivie d'un arrêt de cinq heures. Le troisième a évalué la formation d'un biofilm à la surface interne des tubulures après neuf heures d'utilisation. Ces essais ont mis en évidence une contamination bactérienne rétrograde du mélange nutritif contenu dans la tubulure. Chez les patients infectés, les mêmes bactéries ont été retrouvées dans les prélèvements bronchiques et dans les tubulures. Dans tous les cas, le mélange contenu dans la poche est resté stérile.

Mots clés  : biofilm ; contamination rétrograde ; nutrition entérale discontinue ; système clos.

Abstract

Retrograde bacteriological contamination from the feeding tube is frequent and increases with the duration of the administration. We studied 500 and 1000 mL ready-to-use bags for enteral feeding to determine whether intermittent enteral nutrition is possible without any bacteriological contamination risk in three different studies. In the first study, after a three-hour administration of the feed, samples were taken for bacteriological examination every 60 minutes during five hours. In the second study, samples were taken after continuous delivery for nine hours and a five-hour arrest. The last study evaluated the formation of a bacterial biofilm on the internal surface of the enteral feeding tube after a nine-hour use. These studies showed retrograde bacteriological contamination of the diet coming from the feeding tube. In septics, patients the same bacteria were found in the bronchial fluid and the tube. In all cases, the mixture contained in the bags remained sterile.

Mots clés  : biofilm ; closed system ; intermittent nutrition ; retrograde contamination.


  Travail présenté en partie aux Journées Francophones de nutrition, Strasbourg, 6-8 décembre 1999.




© 2001  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. All Rights Reserved.