Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates



Nutrition clinique et métabolisme
Volume 31, n° 3
page 228 (septembre 2017)
Doi : 10.1016/j.nupar.2017.06.030
Congrès

Impact d’un système d’information nutritionnel simplifié sur les achats des consommateurs
 

C. Julia 1, 2, , O. Blanchet 3, C. Méjean 4, S. Péneau 2, P. Ducrot 2, B. Allès 4, L. Fezeu 2, M. Touvier 5, E. Kesse-Guyot 4, E. Singler 3, S. Hercberg 1, 2
1 Département de santé publique, hôpital Avicenne, AP–HP 
2 Équipe de recherche en épidémiologie nutritionnelle (Éren), université Paris 13, Bobigny 
3 In Vivo BVA, BVA, Boulogne-Billancourt 
4 Équipe de recherche en épidémiologie nutritionnelle (Éren), Inra 
5 Équipe de recherche en épidémiologie nutritionnelle (Éren), Inserm, Bobigny, France 

Auteur correspondant.
@@#100979@@
Introduction

et but de l’étude La mise en place d’un système d’information nutritionnel simplifié en face avant des emballages, apportant une information sur la qualité nutritionnelle d’un produit d’un coup d’œil, afin d’orienter les choix du consommateur vers des produits de meilleure qualité nutritionnelle a été proposée en France, sous le format du système 5-Couleurs (5-C). Il repose sur le calcul du profil nutritionnel des aliments de la Food Standards Agency (score FSA), incluant les composantes suivantes pour 100g de produit : énergie, acides gras saturés, sucres simples, sodium, protéines, fibres et pourcentage de fruits et légumes. L’objectif principal de cette étude était d’évaluer l’impact du système d’information nutritionnel 5-C en face avant des emballages sur la qualité nutritionnelle des achats des consommateurs dans un environnement contrôlé proche de la réalité.

Matériel et méthodes

L’étude a été effectuée dans des supermarchés expérimentaux, qui sont des espaces contrôlés reproduisant un supermarché réel. L’étude a reposé sur la comparaison entre trois échantillons : situation contrôle ; mise en place du système 5-C ; mise en place du système 5-C associé à un prospectus présentant le système. Le logo 5-C était apposé sur l’ensemble des produits des rayons suivants : céréales du petit déjeuner, biscuits sucrés, biscuits apéritifs. Les participants ont été recrutés par la méthode des quotas sur l’âge, le sexe et les habitudes de consommation des produits cités. L’impact des interventions sur la qualité nutritionnelle du panier d’achat (score FSA, calories, acides gras saturés, sucres, fibres, protéines, sodium) ont été comparées par Anova en tenant compte de la méthode de recrutement. La comparaison entre les interventions deux à deux a été réalisée par des tests post hoc t avec correction de Bonferroni.

Résultats

L’intervention associant le système 5-C et un prospectus de communication était associée significativement à une meilleure qualité globale du panier d’achat pour les biscuits sucrés dans le groupe exposé au logo avec prospectus (Tableau 1). Aucune différence significative n’était observée dans les autres catégories de produits ou pour le groupe exposé au logo seul. L’effet observé était associé à une teneur du panier d’achat plus élevée en fibres, et plus faible en sucres et sodium (non significatif). L’intervention n’était pas associée à une baisse du nombre de produits achetés.

Conclusion

Le système 5-C pourrait être un outil efficace afin d’améliorer la qualité nutritionnelle des achats, lorsqu’il est accompagné d’une communication efficace.

The full text of this article is available in PDF format.


© 2017  Published by Elsevier Masson SAS.