Figure 6

Matrice des « spots » reçus par le capteur de Hartmann-Shack dans l’aberromètre. Elle permet une étude dynamique objective et quantifiable de l’accommodation indépendamment d’un observateur en comparant le défocus moyen de différents fronts d’onde.