Figure 6

Étude immunohistochimique de l’antigène AE1-AE3 : expression par les canaux excréteurs résiduels au sein de l’infiltrat lymphomateux (× 20).