Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates

  • You can purchase this item in Pay Per ViewPay per View - FAQ : 30,00 € Taxes included to order
    Pages Iconography Videos Other
    4 4 0 0


Annales de Dermatologie et de Vénéréologie
Vol 128, N° 8-9  - septembre 2001
pp. 889-892
Doi : AD-09-2001-128-8-9-0151-9638-101019-ART8
Orf en milieu urbain et coutumes religieuses
Étude sur trois ans
 

P.-D. Ghislain [1], Y. Dinet [1], J. Delescluse [1]
[1] Service de Dermatologie, CH François Rabelais, Bruxelles, Belgique.

@@#100979@@
Introduction

L'orf est une maladie du mouton due à un parapoxvirus. Les hommes en contact étroit avec ces animaux peuvent être contaminés. Cela survient le plus souvent lors d'activités professionnelles. Dans notre clinique, située au centre de Bruxelles, nous avons été surpris de rencontrer chaque année de nombreux cas d'orf, rassemblés sur une courte période de trois semaines.

Malades et méthodes

Nous avons décidé de réaliser dans notre service une étude descriptive prospective sur trois ans. Quarante-quatre patients âgés de 14 à 64 ans ont été observés : 14 en 1998, 18 en 1999, 12 en 2000. Il y avait 29 hommes pour 15 femmes.

Résultats

Un seul malade était professionnellement en contact avec des ovins ; 42 étaient musulmans. Quarante-deux lésions sur 44 s'étaient développées au même moment, plus précoce de dix jours chaque année. Les principales complications observées étaient : des érythèmes polymorphes (7 cas), des lymphangites (3 cas), des adénopathies axillaires (3 cas), des oedèmes du membre (2 cas), des éruptions maculopapuleuses généralisées (2 cas) et un eczéma de contact à un traitement topique (1 cas).

Discussion

Cette épidémiologie particulière s'explique : les malades se sont contaminés lors d'une fête religieuse, l'Aid el Kebir (la Fête du Sacrifice). A cette occasion, ils tuent un mouton, qu'ils manipulent à mains nues. Les blessures sont alors fréquentes. Ainsi, l'orf n'est pas seulement une maladie professionnelle : des coutumes particulières peuvent occasionner une contamination de type épidémique.

Abstract
Orf in urban surroundings and religious practices: a study over a 3-year period.
Background

Orf is a sheep disease, due to a parapox virus. Men in close contact with these animals may be contaminated. This generally occurs during professional activities. In our clinic, located in the heart of Brussels, we were surprised by the number of orf cases encountered each year, grouped during a short three-week period.

Patients and methods

We decided to set up a prospective study of three years. Forty-four cases (14 to 64 years of age) were observed: 14 in 1998, 18 in 1999 and 12 in 2000. There were 29 men and 15 women.

Results

Only one patient had professional contact with sheep; 42 were muslims. Forty-two lesions out of 44 developed in the same time span, 10 days earlier each year. Complications observed were: erythema multiforme (7 cases), lymphangitis (3 cases), axillary adenitis (3 cases), eyelid edema (2 cases), generalized maculopapular eruption (2 cases) and contact dermatitis to the cream applied (1 case).

Discussion

This peculiar epidemiology can easily be explained: patients are contaminated during a religious feast, Aid el Kebir (the Feast of Sacrifice). On this occasion, they slaughter sheep, which they manipulate with bare hands. Small trauma often occur at that time. We conclude that orf is not only a professional disease but particuliar habits may cause epidemic-type contamination.






© 2001 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.