Figure 8

Figure a

Figure b

Figure c

Figure d

Figure e

Chronic spontaneous intracranial hypotension syndrome. a The CT scan shows very small lateral ventricles. b Proton density weighted MR scan shows pericerebral hyperintensity, corresponding to the thickened dura mater. c-e The enhanced T1 wi images confirms the thickening of the dura mater of the convexity, of the falx of the brain, the tentorium cerebelli and the cerebellar convexity. This thickening is associated with strong enhancement at the level of the dura mater. Mid-sagittal contrast-enhanced T1W images shows in addition the classical morphological modifications at the level of the third ventricle, the brainstem, the fourth ventricle, the cisterna magna, in connection with diencephalon herniation secondary to the intracranial hypotension; this view also shows dilatation of the epidural venous plexus at the level of the spine, in particular behind C2 and C3 (arrows).
Syndrome d’hypotension intracrânienne chronique spontanée. a L’examen scanographique démontre des ventricules latéraux de très petite taille. b En IRM en densité de proton on note un signal hyperintense linéaire en péricérébral, traduisant l’épaississement de la dure-mère. c-e Les coupes IRM en T1 après injection de gadolinium confirment l’épaississement de la dure-mère de la convexité, de la faux du cerveau, de la tente du cervelet et de la convexité cérébelleuse. Cet épaississement est associé à un rehaussement intense au niveau de la dure-mère. La coupe sagittale médiane en T1 après injection de gadolinium note par ailleurs les modifications morphologiques classiques au niveau du troisième ventricule au niveau du tronc cérébral, du quatrième ventricule de la grande citerne, en rapport avec la hernie cérébrale secondaire à l’hypotension intracrânienne ; cette coupe démontre également une dilatation des plexus veineux épiduraux au niveau du canal rachidien, notamment en arrière de C2 et de C3 (flèche).