Figure 13



Figure 13 : 

Décomposition d’un cylindre croisé de Jackson d’axes polaires en 2 cylindres croisés de Jackson d’axe 0°/90° et 45°/135°.

En écriture conventionnelle, cet astigmatisme s’écrirait « (+2)×30° » ou « (−2)×120° ». Le cylindre croisé de Jackson d’axe 45°/135° a une amplitude plus grande que celui d’axe 0°/90° car les axes polaires (30° et 120°) sont plus proches de 45° et de 135° que de 0° et 90°. La composante oblique de l’astigmatisme est donc ici plus importante que la composante « directe/inverse ». L’axe de l’astigmatisme n’apparaît plus comme une donnée directionnelle mais influence la valeur respective des 2 cylindres croisés de Jackson.