Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates

  • You can purchase this item in Pay Per ViewPay per View - FAQ : 30,00 € Taxes included to order
    Pages Iconography Videos Other
    7 4 0 0


Revue du rhumatisme
Volume 77, n° 2
pages 124-130 (mars 2010)
Doi : 10.1016/j.rhum.2009.12.001
accepted : 20 September 2009
Les anti-IL-1 : nouvelles molécules et nouvelles indications
 

Anna Moltó, Alejandro Olivé
Service de rhumatologie, hôpitaux universitaires allemands Tris i Pujol, Ctra del Canyet s/n. 08916, Badalona, Espagne 

Auteur correspondant.
Résumé

La famille de l’interleukine-1 (IL-1) comprend IL-1 et son inhibiteur naturel, l’antagoniste du récepteur de l’IL-1 (IL-1Ra). Le rôle de chacune de ces molécules dans la polyarthrite rhumatoïde (PR) est bien établi et, dans cette indication, de nouvelles molécules modulant les actions de l’IL-1 sont en cours d’étude. L’anakinra est une forme recombinante de l’IL-1Ra dont la bonne tolérance a été démontrée et qui possède l’indication dans le traitement de la PR. Néanmoins, d’autres molécules sont en développement, comme un anticorps monoclonal anti-IL-1 ou l’IL-1 Trap. De plus, la démonstration récente de la relation entre l’IL-1, l’inflammasome et les voies de l’immunité innée, a conduit à la mise en évidence de nouvelles indications des anti-IL-1, tout particulièrement dans les syndromes auto-inflammatoires, mais aussi dans d’autres maladies inflammatoires. Nous avons effectué ici une revue de la littérature, limitée aux journaux en langue anglaise (recherche Pubmed portant sur la période de janvier 1985 à décembre 2008 et sur l’association entre IL-1 et : anakinra, arthrite juvénile idiopathique, maladie de Still de l’adulte, syndromes auto-inflammatoires, goutte, chondrocalcinose articulaire ou pseudo-goutte, spondylarthrite ankylosante, lupus érythémateux systémique) dans le but de préciser les nouvelles indications potentielles des anti-IL-1. Même s’il n’existe pas de données suffisantes à l’heure actuelle pour évaluer pleinement l’efficacité et la tolérance des anti-IL-1 chez les patients ayant des pathologies inflammatoires autres que la PR, les nouvelles données disponibles sont prometteuses pour l’avenir.

The full text of this article is available in PDF format.

Mots clés : Interleukine 1, Anakinra, Polyarthrite rhumatoïde, Syndromes auto-inflammatoires, Spondylarthropathies



 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais sa référence anglaise dans le même volume de Joint Bone Spine (doi:10.1016/j.jbspin.2009.10.011).



© 2009  Published by Elsevier Masson SAS.