Figure 8

Figure 8a

Figure 8b

Exemples de mauvais positionnement de vis pédiculaires en TDM.a Positionnement trop médial à l’origine d’un conflit radiculaire au niveau du récessus.b Positionnement trop latéral qui a pour conséquence un possible conflit radiculaire extra-foraminal et une diminution de l’efficacité de la stabilisation. On retrouve d’ailleurs une chambre de résorption (mobilité) autour de la vis droite qui signe une pseudarthrose.