Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates

  • You can purchase this item in Pay Per ViewPay per View - FAQ : 33,00 € Taxes included to order
    Pages Iconography Videos Other
    7 2 0 0


Revue du rhumatisme
Volume 77, n° 6
pages 568-574 (décembre 2010)
Doi : 10.1016/j.rhum.2010.05.016
accepted : 21 April 2010
Relation entre indice de masse corporelle et coxarthrose : revue systématique et méta-analyse de la littérature
 

Liying Jiang a, 1, Jiesheng Rong b, 1, Yingchen Wang c, Fulan Hu a, Chundan Bao a, Xia Li a, Yashuang Zhao a, , Tianzun Tao b,
a Service d’épidémiologie, collège de santé publique, faculté de médecine de Harbin, Harbin, province de Heilongjiang, République populaire de Chine 
b Service de chirurgie orthopédique, second hôpital affilié de la faculté de médecine de Harbin, Harbin, province de Heilongjiang, République populaire de Chine 
c Service de microbiologie hygiénique, Collège de Santé Publique, Faculté de médecine de Harbin, Harbin, province de Heilongjiang, République populaire de Chine 

Auteurs correspondants.
Résumé
Objectif

L’indice de masse corporelle, mesure relative au poids, est de plus en plus reconnu comme un facteur de risque important d’arthrose, en particulier des articulations portantes. L’objectif a été d’évaluer l’association entre indice de masse corporelle et susceptibilité à la coxarthrose et d’étudier les différences entre sexe, type d’étude et définition de l’arthrose.

Méthodes

Nous avons réalisé une recherche électronique sur Medline, Embase et Cochrane Library de leurs débuts à décembre 2009. Une méta-analyse et une méta-régression ont été réalisées afin d’évaluer de manière quantitative la force des associations entre indice de masse corporelle et risque de coxarthrose. L’estimation incrémentée spécifique aux études a été standardisée afin de déterminer le risque associé à une augmentation de 5kg/m2 de l’indice de masse corporelle.

Résultats

Quatorze études épidémiologiques ont été incluses. L’indice de masse corporelle était associé de manière positive au risque de coxarthrose. Une augmentation de cinq unités de l’indice de masse corporelle était associée à une augmentation du risque de coxarthrose (RR : 1,11 ; IC à 95 % : 1,07–1,16). La force de l’association était similaire chez les femmes et les hommes (femmes, RR : 1,10 ; IC à 95 % : 1,05–1,15 ; hommes, RR : 1,08 ; IC à 95 % : 1,04–1,12 ; p >0,05). L’estimation résumée était de 1,12 (IC à 95 % : 1,02–1,24) dans les études cas-témoins et de 1,11 (IC à 95 % : 1,06–1,16) dans les études de cohorte (p >0,05). L’indice de masse corporelle était associé de manière positive à la coxarthrose radiologique et/ou aux symptômes cliniques (RR : 1,04 ; IC à 95 % : 1,00–1,07) et à la chirurgie (RR : 1,16 ; IC à 95 % : 1,11–1,22), sans différence significative (p >0,05).

Conclusion

Une augmentation de l’indice de masse corporelle contribue de manière positive à la susceptibilité à la coxarthrose. L’association entre indice de masse corporelle et risque de coxarthrose ne varie pas en fonction du sexe, du type d’étude ou de la définition de l’arthrose.

The full text of this article is available in PDF format.

Mots clés : Indice de masse corporelle, Arthrose, Méta-analyse



 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais sa référence anglaise dans le même volume de Joint Bone Spine (doi:10.1016/j.jbspin.2010.04.011).

1  Liying Jiang et Jiesheng Rong ont contribué de manière équivalente à cette étude.


© 2010  Published by Elsevier Masson SAS.