Figure 1



Figure 1 : 

Bassin d’un singe pronograde (singe gelada de la famille des cercopithécidés). Le pelvis et l’ilion (il) sont longs, étroits, le plan sacré de l’ilion et le sacrum apparaissent proportionnellement larges, comme chez les mammifères primitifs [5]. Le pubis (pu) est perpendiculaire à l’ilion. L’ischion (is) est développé.