Access to the full text of this article requires a subscription.
  • If you are a subscriber, please sign in 'My Account' at the top right of the screen.

  • If you want to subscribe to this journal, see our rates

  • You can purchase this item in Pay Per ViewPay per View - FAQ : 30,00 € Taxes included to order
    Pages Iconography Videos Other
    4 1 0 0


Revue du rhumatisme
Volume 73, n° 7
pages 701-704 (juillet 2006)
Doi : 10.1016/j.rhum.2006.01.011
Received : 20 September 2005 ;  accepted : 18 January 2006
Méconnaissance des ruptures des tendons des muscles glutéaux par les chirurgiens orthopédistes français : résultats d'une enquête postale
Gluteus tendon rupture is underrecognized by french orthopedic surgeons: results of a mail survey
 

Grégoire Cormier, Jean-Marie Berthelot , Yves Maugars

SRO (Société de rhumatologie de L'Ouest)

Service de rhumatologie du Professeur-Y.-Maugars, Hôtel-Dieu, CHU de Nantes, 1, place Alexis, 44093 Nantes cedex 01, France 

Auteur correspondant.
Résumé
Objectifs

Recueillir l'expérience des chirurgiens orthopédistes français du diagnostic et du traitement chirurgical des ruptures de la coiffe tendineuse de la hanche.

Méthodes

Enquête postale menée en 2003 auprès de 459 chirurgiens orthopédistes français.

Résultats

Parmi les 84 répondeurs, 38 (45 %) ne connaissaient pas l'entité, et 11 sur 84 (13 %) la connaissaient mais ne l'avaient jamais évoquée. Parmi les 35 sur 84 chirurgiens (42 %) ayant déjà réparé au moins une fois un tendon glutéal, 24 (29 %) l'avaient fait en raison de la découverte fortuite d'une rupture au cours d'un acte chirurgical résultant d'un autre motif (pose d'une prothèse totale de hanche). Seulement 11 chirurgiens (13 %) étaient intervenus sur des ruptures d'un muscle glutéal diagnostiquées avant la chirurgie (20 moyens glutéaux, six grands glutéaux, trois petits glutéaux, soit 29 cas en tout). Celle-ci n'avait consisté en la réparation d'un tendon que dans 14 cas (par six chirurgiens [7 %]), les autres réparations ayant été faites dans le contexte de la pose d'une prothèse de hanche. Le caractère rétrospectif de l'enquête et l'absence de suivi à moyen terme de ces patients empêchent de tirer des conclusions solides quant au résultat final de ces gestes.

Conclusion

La possibilité de déchirures-ruptures des tendons glutéaux semble très peu connue, et leur réparation chirurgicale exceptionnelle, malgré la fréquence de ces déchirures dans les études anatomiques ou d'imagerie (au moins 10 % des sujets de plus de 60 ans).

The full text of this article is available in PDF format.

Mots clés : Gluteus, Fessiers, Fissure, Rupture, Tendinite

Keywords : Gluteus, Tendon tear, Hip rotator cuff tear, Tendinitis


  Pour citer cet article, utiliser ce titre en anglais et sa référence dans le même volume de Joint Bone Spine .


© 2006  Elsevier SAS. All Rights Reserved.