Figure 2



Figure 2 : 

Deux mois plus tard, l’acuité visuelle est de 8/10 au deux yeux. La patiente déclare ne pas avoir consommé de poppers entre les deux consultations. Au fond d’œil, un aspect de fine tâche jaune ronde fovéolaire, profonde, est apparu (flèches noires). Les tomographies à cohérence optiques (OCT HRA2 Spectralis®) montrent une hyperréflectivité correspondant à la membrane limitante externe continue mais légèrement bombée. La ligne de jonction des articles externes/internes est irrégulière et discrètement fragmentée. Une hyperréflectivité discrète et diffuse est notée au niveau de la couche des articles externes et celle des articles internes. Les deux bandes de l’épithélium pigmentaire sont bien individualisables. Sur le cliché OCT de l’œil droit, la bande la plus interne de l’épithélium pigmentaire apparaît irrégulière et fragmentée.