Figure 4



Figure 4 : 

Création d’un tunnel sous le muscle orbiculaire entre les incisions palpébrales et sourcilières correspondantes.