Figure 2



Figure 2 : 

Angiographies rétiniennes à la fluorescéine de l’œil droit : hypofluorescence des lésions actives sur les temps précoces (A), suivies d’une hyperfluorescence tardive qui se développe de façon centripète (B, C, D).