Figure 3



Figure 3 : 

Utilisation de la catégorisation supplémentaire comme moyen de sélection des participants. Le test basé sur l’analyse des saccades horizontales (cf. introduction) a servi comme moyen de sélection pour distinguer les participants ayant une DO marquée ou non-marquée avant de s’engager dans un paradigme de Poffenberger : a : moyenne des médianes des TR chez les participants ayant une dominance non-marquée. Les résultats ne montrent aucune influence de la DO. A contrario, nous obtenons simplement un effet Poffenberger classique montrant des TR plus faibles lorsque la cible et la main utilisées pour répondre sont placées du même côté que lorsqu’elles sont opposées ; b : moyenne des médianes des TR chez les participants ayant une dominance marquée. Nous obtenons exactement le même patron de résultat que lors de l’expérimentation 1 avec un avantage temporel pour les cibles présentées dans l’hémichamp visuel controlatéral à l’OD. Ces divergences de résultats et la présence de l’influence de la DO chez les participants ayant une dominance marquée montrent que cette catégorisation est valide. Les barres d’erreur représentent les écart-types des moyennes et les astérisques montrent un effet significatif (p <0,05).