Médecine

Paramédical

Autres domaines


Suscribirse

Analyse des divergences intentionnelles détectées lors de conciliations d’entrée dans un service de médecine - 25/02/16

Doi : 10.1016/j.phclin.2016.01.018 
Lesly Fellous 1, , Claire Henry 1, Benjamin Davido 2, Aurore Lagrange 2, Arnaud Gille 2, Claudine Badr 2, Maryvonne Villart 1, Frederique Bouchand 1
1 Pharmacie, hôpital Raymond-Poincaré, AP–HP, 104, boulevard Raymond-Poincaré, 92380 Garches, France 
2 Médecine aiguë, hôpital Raymond-Poincaré, AP–HP, 104, boulevard Raymond-Poincaré, 92380 Garches, France 

Auteur correspondant.

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción.

páginas 2
Iconografías 0
Vídeos 0
Otros 0

Resumen

Introduction

La conciliation médicamenteuse est un processus de recueil d’informations permettant d’optimiser la prescription lors de l’entrée du patient notamment en réduisant les erreurs médicamenteuses. Les divergences sont le résultat de la comparaison du bilan médicamenteux optimisé (BMO) et de l’ordonnance des médicaments à l’admission (OMA). Ces divergences peuvent être intentionnelles (DI) de la part du prescripteur ou au contraire non intentionnelles (DNI). Si les DNI conduisent le plus souvent à une erreur médicamenteuse, les DI pourraient elles-mêmes être source d’erreurs. L’intentionnalité du prescripteur permet-elle de se soustraire à l’analyse pharmaceutique des lignes de médicaments concernés ?

Matériels et méthode

Durant 3 mois, l’interne en pharmacie a effectué des conciliations médicamenteuses de patients entrant dans le service de maladies infectieuses. Dans les 48h après l’admission dans le service, la liste des traitements pris par le patient avant l’hospitalisation a été collectée grâce à diverses sources d’informations (dossier patient, entretien patient…) et a été comparée à l’OMA prescrite dans Phedra®. Un tableau Excel nous a permis de compiler les informations sur le patient (sexe, âge), les sources utilisées pour la conciliation (nature, nombre), le BMO (nombre de lignes), l’OMA (nombre de lignes) et sur les divergences (nombre, nature : DI ou DNI et type).

Résultats et discussion

Durant 3 mois, 40 patients ont été conciliés avec un total de 310 lignes dans les BMO et de 354 lignes dans les OMA. Le temps moyen par conciliation a été de 43minutes. Au total, 215 divergences ont été relevées, 192 étaient intentionnelles (89 %) et 23 non intentionnelles (11 %). Les DI étaient réparties de la façon suivante : 117 ajouts de médicaments non présents sur le BMO, 51 arrêts ou suspensions de médicaments, 11 modifications intentionnelles de posologie, 13 substitutions par un médicament au livret. Les ajouts concernaient essentiellement des antalgiques (36 %), des héparines de bas poids moléculaires (15 %), des antibiotiques (13,3 %) et des laxatifs (8 %). Les 51 arrêts étaient liés à une réévaluation du traitement dans 82 % des cas ou à un médicament au bénéfice non clairement établi. Les 11 modifications intentionnelles de posologies portaient principalement sur l’augmentation de la posologie d’antalgiques ou d’antibiotiques. L’interne en pharmacie a considéré ces DI comme appropriées dans la prise en charge du patient dans 98,4 % des cas mais non appropriées dans 1,6 % des cas en raison de posologies suprathérapeutiques. Cent soixante-deux DI (85 %) n’étaient pas documentées dans le dossier patient. Les DI documentées concernaient principalement les antibiotiques (50 %) et les anticoagulants (15 %).

Conclusion

Dans notre service de médecine, les DI sont majoritairement justifiées et validées par les pharmaciens. Cependant, bien que la conciliation priorise l’analyse des DNI, celle des DI ne doit pas être exclue lors de cette activité.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Mots clés : Conciliation, Divergence intentionnelle, Erreur médicamenteuse


Esquema


© 2016  Publicado por Elsevier Masson SAS.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Vol 51 - N° 1

P. 68-69 - mars 2016 Regresar al número
Artículo precedente Artículo precedente
  • Intérêt du dossier pharmaceutique dans la conciliation médicamenteuse à l’entrée du patient en service de médecine aiguë
  • Claire Henry, Lesly Fellous, Aurore Lagrange, Thibault Chiarabini, Anne Bedos, Aurelien Dinh, Christian Perronne, Maryvonne Villart, Benjamin Davido, Frederique Bouchand
| Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Audit interne des fiches de dispensation des médicaments expérimentaux : standardiser pour mieux sécuriser
  • Abdoulaye Cisse, Sophie Marque, Herve Trout, Helene Barreteau, Aude Jacob

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción.

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
La compra de artículos no está disponible en este momento.

¿Ya suscrito a @@106933@@ revista ?

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.