Médecine

Paramédical

Autres domaines

Índice EMC Démo Suscribirse

Rétrovirus humains T-lymphotropes de type 1 et 2 - 25/04/16

[8-050-D-10]  - Doi : 10.1016/S1166-8598(16)57902-2 
C. Journo a, b, c, d : Maître de conférence des Universités en infectiologie, R. Mahieux a, b, c, d,  : Professeur des Universités en virologie
a Équipe oncogenèse rétrovirale, Centre international de recherche en infectiologie (CIRI), Inserm U1111, CNRS UMR5308, 46, allée d'Italie, 69364 Lyon cedex 07, France 
b Équipe labellisée « Ligue nationale contre le cancer », Centre international de recherche en infectiologie (CIRI), Inserm U1111, CNRS UMR5308, 46, allée d'Italie, 69364 Lyon cedex 07, France 
c École normale supérieure de Lyon, 15, parvis René-Descartes, 69342 Lyon, France 
d Université Lyon-1, 43, boulevard du 11-Novembre-1918, 69100 Villeurbanne, France 

Auteur correspondant.

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual.

páginas 10
Iconografías 7
Vídeos 0
Otros 10

Resumen

Le virus humain T-lymphotrope de type 1 (HTLV-1), premier rétrovirus oncogène découvert chez l'homme, est l'agent étiologique de deux maladies très sévères. Il s'agit, d'une part, de la leucémie/lymphome T de l'adulte, lymphoprolifération maligne et, d'autre part, de la paraparésie spastique tropicale/myélopathie associée à HTLV-1, une neuromyélopathie chronique et invalidante. HTLV-1 infecte 5 à 10 millions d'individus avec des zones de forte endémie dans lesquelles, selon l'âge et le sexe, 0,5 à 50 % des sujets sont infectés. Le virus peut se transmettre de la mère à l'enfant par l'allaitement prolongé, mais aussi par contact sexuel, préférentiellement dans le sens homme-femme, et par voie sanguine, lors de la transmission de cellules infectées. La très grande stabilité génétique d'HTLV-1 est utilisée comme un outil moléculaire pour mieux comprendre l'origine, l'évolution et les voies de dissémination de ce rétrovirus. HTLV-1 possède, outre les gènes gag, pro, pol et env codant les protéines structurales et enzymatiques du virus, la région pX codant les protéines régulatrices Tax, Rex et HBZ et les protéines auxiliaires p12/p8, p13 et p30. Tax stimule la transcription à partir du promoteur viral et joue un rôle fondamental dans la leucémogenèse en modifiant l'expression et la fonction de nombreux facteurs cellulaires. La protéine HBZ, plus récemment découverte, est également impliquée dans la leucémogenèse. Le virus HTLV de type 2 (HTLV-2) possède un génome similaire à HTLV-1 mais il diffère cependant dans son épidémiologie et dans sa pathogénicité. L'infection n'est associée qu'à une lymphocytose persistante et à de rares cas de neuromyélopathies. Ce virus n'est pas leucémogène.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Mots-clés : HTLV-1, HTLV-2, Rétrovirus, Leucémie, Lymphome T de l'adulte, Paraparésie spastique tropicale, Myélopathie associée à HTLV-1


Esquema


© 2016  Elsevier Masson SAS. Reservados todos los derechos.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Artículo precedente Artículo precedente
  • Infections fongiques au cours de l'infection par le virus de l'immunodéficience humaine
  • B. Gaborit, R.-A. Lavergne, F. Morio, D. Boutoille
| Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Manifestations dermatologiques de l'infection par le virus de l'immunodéficience humaine
  • M. Janier, O. Zehou, E. Caumes

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual.

El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual

¿Ya suscrito a este tratado ?

;

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.