Médecine

Paramédical

Autres domaines


Suscribirse

Argument clinique pour l’existence d’un fitness cost lié à la résistance de Candida glabrata aux échinocandines - 16/06/16

Doi : 10.1016/j.mycmed.2016.04.009 
A. Fekkar 1, 4, , L. Castain 1, 4, A. Pons 2, 4, I. Meyer 1, 4, M. Palous 1, 4, C. Vezinet 2, 4, D. Mazier 1, 4, O. Langeron 2, 4, C. Hennequin 3, 4, A. Monsel 2, 4, S. Imbert 2, 4
1 AP–HP, groupe hospitalier la Pitié-Salpêtrière, service de parasitologie mycologie, 75013, Paris, France 
2 AP–HP, groupe hospitalier la Pitié-Salpêtrière, service de réanimation chirurgicale, 75013, Paris, France 
3 AP–HP, Groupe hospitalier Saint-Louis, service de radiothérapie, 1, avenue C.-Vellefaux, 75010 Paris, France 
4 AP–HP, groupe hospitalier Saint-Antoine, service de parasitologie mycologie, 75012, Paris, France 

Auteur correspondant.

Resumen

Objectifs

Donner des éléments de preuve de l’existence d’un fitness cost important conféré par la résistance aux échinocandines et la mutation du gène FKS au cours d’une candidémie à Candida glabrata.

Matériel et méthodes

Six isolats de C. glabrata ont été obtenus de façon séquentielle à partir de flacons d’hémoculture ou d’un abcès hépatique chez un patient transplanté de foie et de rein. Durant son hospitalisation, le patient, atteint d’une aspergillose invasive et de deux épisodes de candidémies persistantes, a reçu de multiples lignes de thérapies antifongiques.

Les concentrations minimales inhibitrices (CMI) ont été déterminées par Etest et méthode EUCAST. Le mécanisme moléculaire de la résistance a été recherché par le séquençage des régions hot spots des gènes FKS (pour les échinocandines) et de CgPDR1 (pour les azolés). L’identité génétique entre les différents isolats a été évaluée par analyse des microsatellites.

Résultats

Le premier isolat de C. glabrata présentait un phénotype sauvage (sensibilité aux échinocandines, résistance intermédiaire aux azolés). Après initiation d’un traitement par voriconazole, la levure devint rapidement résistante à tous les azolés. Un traitement par micafungine a mené ensuite à l’émergence rapide d’un isolat résistant aux échinocandines et présentant l’altération moléculaire FKS 2 S663P. Toutefois, après l’arrêt de la micafungine et l’introduction d’amphotéricine B liposomale, plusieurs isolats ont été retrouvés en hémoculture. Une vingtaine de jour après l’arrêt du traitement par échinocandine, un C. glabrata a de nouveau été isolé d’une hémoculture mais, de façon frappante, il ne présentait plus de résistance aux échinocandines, ni d’altération S663P alors que la résistance aux azolés était conservée. L’analyse par microsatellite n’a pas permis de distinguer les différents isolats, indiquant en cela une proximité génétique très importante.

Conclusion

Nous rapportons un cas d’infection disséminée à C. glabrata suggérant l’existence d’un fitness cost élevé conféré par la résistance aux échinocandines puisque l’interruption de la pression de sélection par le traitement a entraîné la disparition rapide du clone résistant. Cette observation suggère en outre qu’une utilisation discontinue des échinocandines limiterait l’émergence des résistances à cette classe d’antifongiques.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Esquema


© 2016  Publicado por Elsevier Masson SAS.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Vol 26 - N° 2

P. e1 - juin 2016 Regresar al número
Artículo precedente Artículo precedente
  • Rhodotorula fungemia: Report of two cases in Sfax (Tunisia)
  • R. Guidara, H. Trabelsi, S. Neji, F. Cheikhrouhou, H. Sellami, F. Makni, A. Ayadi
| Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Résistances aux antifongiques ou comment sonder les fonctions des cellules (conférencier invité)
  • D. Sanglard

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción.

¿Ya suscrito a @@106933@@ revista ?

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.