Médecine

Paramédical

Autres domaines

Índice EMC Démo Suscribirse

Dépistage du cancer colorectal - 23/10/16

[9-008-E-50]  - Doi : 10.1016/S1155-1968(16)68982-4 
A. Sportes a, b, B. Bejou a, N. Catajar b, R. Benamouzig a,
a Service de gastroentérologie, Hôpital Avicenne, 125, rue de Stalingrad, 93000 Bobigny, France 
b Comité départemental des cancers de Seine-Saint-Denis, 41, avenue de Verdun, 93140 Bondy, France 

Auteur correspondant.

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual.

páginas 10
Iconografías 0
Vídeos 0
Otros 1

Resumen

Le cancer colorectal (CCR) est éligible à un dépistage organisé selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), car il constitue une menace pour la santé publique. Un traitement efficace peut être réalisé chez les sujets pour lesquels la maladie a été décelée. Le CCR est décelable pendant une phase de latence ou au début de la phase clinique, et un test de dépistage efficace existe. En France, les données de 2012 rapportent 42 152 nouveaux diagnostics de CCR (troisième cancer le plus fréquent) et 17 722 décès par CCR, soit la deuxième cause de décès par cancer après le cancer du poumon. Le CCR est de très bon pronostic lorsqu'il est détecté à un stade précoce (stade I et II de la classification TNM). Le taux de survie à cinq ans est ainsi estimé à 90 % aux stades I et II, alors qu'il n'est que de 70 % au stade III et de 13 % au stade IV. Entre 1980 et 2012, le taux d'incidence standardisé à la population mondiale du CCR est passé de 34,7 à 38,4 cas pour 100 000 chez l'homme, et de 23,0 à 23,7 pour 100 000 chez la femme. Cependant, les tendances récentes montrent un ralentissement de l'augmentation des taux d'incidence depuis les années 2000, chez l'homme comme chez la femme. En parallèle, le taux de mortalité standardisé à la population mondiale a diminué régulièrement depuis 1980. Cette baisse est probablement liée à une amélioration de la prise en charge thérapeutique. Le type histologique largement majoritaire des CCR est l'adénocarcinome. Le CCR se développe le plus souvent à partir d'un adénome. Le risque de transformation cancéreuse croît avec le nombre, la taille (> 1 cm), et l'aspect histologique de ces lésions. La probabilité cumulative de transformation cancéreuse d'un adénome de diamètre supérieur ou égal à 1 cm est de 2,5 % à cinq ans, 8 % à dix ans et 24 % à 20 ans. L'étude épidémiologique des CCR a permis de distinguer trois groupes de population en fonction de leur niveau de risque de développer ce cancer. Le groupe à risque moyen est éligible à un dépistage collectif organisé par le test immunologique. Les groupes à risque élevé et très élevé relèvent d'un dépistage, sur la base d'une prise en charge individuelle, majoritairement réalisé par coloscopie. Dans cet article sont décrites les différentes modalités et stratégies de dépistage en fonction du niveau de risque des patients en France, mais également dans les autres pays.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Mots-clés : Cancer colorectal, Dépistage du cancer colorectal, Recherche d'un saignement occulte dans les selles, Coloscopie


Esquema


© 2016  Elsevier Masson SAS. Reservados todos los derechos.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Artículo precedente Artículo precedente
  • Consultation d'oncogénétique digestive
  • P. Grandval, S. Olschwang
| Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Explorations fonctionnelles du reflux gastro-oesophagien
  • P. Roumeguère, F. Zerbib

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual.

El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual

¿Ya suscrito a este tratado ?

;

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.