Médecine

Paramédical

Autres domaines

Índice EMC Démo Suscribirse

Inégalités de longueur des membres inférieurs : cause, diagnostic, prévision et traitement - 18/01/17

[15-330-A-10]  - Doi : 10.1016/S0246-0521(16)66341-6 
J. Griffet a, b, , A. Fassier c
a Orthopédie infantile, Hôpital couple-enfant, Centre hospitalier universitaire de Grenoble-Alpes, CS 10217, 38043 Grenoble cedex 9, France 
b Université Joseph Fourier Grenoble-Alpes, Domaine de la Merci, 38700 la Tronche, France 
c Hôpital femme-mère-enfant, Centre hospitalier universitaire de Lyon, 32, avenue Doyen-Jean-Lépine, 69500 Bron, France 

Auteur correspondant.

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual.

páginas 19
Iconografías 30
Vídeos 0
Otros 2

Resumen

Le diagnostic d'une inégalité de longueur des membres inférieurs, différence de longueur réelle des segments osseux, est aisé. La description est indissociable de celle des axes et de l'appréciation de la mobilité et de la stabilité articulaires des articulations voisines. L'étiologie est un élément essentiel pour établir le pronostic, choisir le traitement. Il existe des anomalies congénitales ou constitutionnelles, des anomalies acquises (traumatiques, infectieuses, vasculaires, neurologiques et séquellaires des maladies de la hanche). Le diagnostic clinique, avec un examen debout, puis couché, précise les anomalies des axes et les mobilités et stabilité articulaires. Les mesures radiologiques par une radiographie des membres inférieurs en entier de face permettent la mesure, en tenant compte de l'agrandissement, si le patient ne présente pas d'attitude vicieuse en flessum et est capable de positionner ses rotules bien de face. La mesure radiologique des axes affine la description. L'inégalité est évolutive et prévisible dans les malformations congénitales au pourcentage constant. En cas d'accélérations temporaires de croissance post-traumatiques ou postinfections, l'inégalité ne sera pas évolutive. En cas de destruction complète du cartilage de conjugaison, l'augmentation de l'anisomélie correspond à la croissance résiduelle de la physe controlatérale. La détermination de l'âge osseux est un critère important pour replacer cette inégalité dans la croissance. Plusieurs méthodes et logiciels existent. Le traitement est au début orthopédique avec des compensations. Puis il faudra choisir entre une orthèse ou une prothèse dans les inégalités congénitales sévères, un raccourcissement progressif (épiphysiodèse) ou exceptionnellement extemporané ou, le plus souvent, un allongement progressif par fixateur externe ou mieux par clou centromédullaire motorisé. Les complications sont fréquentes, parfois sans conséquence, mais aussi redoutables entraînant des séquelles, en fonction de l'étiologie, de la technique et de l'expérience de l'équipe. Les allongements de membre représentent une prise en charge difficile, mûrement réfléchie et réalisée avec une équipe entraînée.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Mots-clés : Inégalité longueur, Membre inférieur, Épiphysiodèse, Allongement, Fixateur externe, Clou centromédullaire


Esquema


© 2016  Elsevier Masson SAS. Reservados todos los derechos.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Artículo precedente Artículo precedente
  • Troubles de torsion du squelette du membre inférieur de l'adulte
  • F. Duparc
| Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Malpositions et malformations congénitales du pied de l'enfant
  • F. Launay

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual.

El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual

¿Ya suscrito a este tratado ?

;

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.