Médecine

Paramédical

Autres domaines


Suscribirse

Apport du Western blot dans le diagnostic sérologique des aspergilloses - 16/09/17

Doi : 10.1016/j.mycmed.2017.04.048 
Safaa Mghinia 1, 2, 3, , Jalal El Mabrouki 1, Maha Soussi Abdallaoui 1, 2
1 Laboratoire de parasitologie-mycologie, CHU Ibn Rochd, 1, rue des Hôpitaux, Casablanca, Maroc 
2 Faculté de médecine et de pharmacie, université Hassan II de Casablanca, 19, rue Tarik Ibn Ziad, Casablanca, Maroc 

Auteur correspondant.

Resumen

Introduction

Le sérodiagnostic aspergillaire représente un argument de taille dans le diagnostic positif de l’aspergillose et la surveillance des patients immunocompétents à risque.

Objectif

Étudier l’apport du kit Western blot (WB)LDBIO-Diagnostics® pour le diagnostic d’aspergillose et le comparer aux autres techniques sérologiques utilisées.

Matériels et méthodes

Vingt sérums de la sérothèque du laboratoire, antérieurement adressés pour suspicion de greffe ASPERGILLAIRE ont été inclus dans cette étude et analysés par 3 techniques sérologiques : Elisa IgG anti-Aspergillus fumigatus (DRG® Diagnostics, Allemagne), hémagglutination indirecte (HAI) (Aspergillose Fumouze®, France) et Western blot Aspergillus (LDBIO-Diagnostics®, France).

Les différentes techniques ont été interprétées selon les recommandations des fabricants : l’HAI a été considérée positive pour une valeur1/640, limite entre 1/160 et 1/320, et négative si1/80. Les résultats de l’Elisa sont considérés positifs si l’index est>12U/mL, douteux 8 et 12U/mL et négatifs si l’index est<8U/mL.

Le WB est considéré positif en cas de présence d’au moins 2 des 4 bandes caractéristiques (16, 18–20, 22 et 30kDa).

Résultats

Les 20 sérums inclus dans ce travail proviennent essentiellement des services de pneumologie (n=14). Il s’agit de 17 patients immunocompétents (8 anciens tuberculeux avec hémoptysie, 1 suspicion d’ABPA, 3 dilatation des bronches, 2 abcès pulmonaires, 1 hémoptysie isolée, 1 BPCO, 1 brûlure profonde), et 3 patients immunodéprimés (greffe rénale sous immunosuppresseurs, DIP, LNH sous chimiothérapie). L’HAI était positive dans 2 cas, douteuse dans 7 cas et négative dans 11 cas. L’Elisa est revenue positive dans 11 cas, douteuse dans 2 cas et négative dans 7 cas.

Chez 11 patients, le WB a révélé la présence d’anticorps spécifiques anti-Aspergillus. Il s’agit de10 patients immunocompétents : 9 greffes aspergillaires (6 sur séquelles de tuberculose, 1 DDB, 1 BPCO, 1 brûlé) et 1 ABPA. Le dernier cas concerne une fillette de 10 ans suivie pour granulomatose sceptique chronique.

La comparaison des résultats des 3 techniques montre une bonne concordance entre le WB et L’Elisa dans 18 cas : 10 sérums positifs et 8 négatifs. Pour les 2 autres sérums douteux en Elisa, le WB a permis de rattraper le diagnostic d’aspergillome dans 1 cas et de l’infirmer le chez une patiente ayant une surinfection bronchique bactérienne sur DDB. Par contre, avec l’HAI les résultats concordaient uniquement pour 11 sérums.

Discussion

Les résultats de cette étude montrent une bonne sensibilité de l’Elisa par rapport à l’hémagglutination et sa bonne concordance avec le WB. En effet, ce dernier semble être plus sensible et plus spécifique pour la recherche des anticorps anti-Aspergillus. Il permet, d’une part, la confirmation d’un résultat positif par les tests classiques, et d’autre part, de redresser les résultats faussement négatifs ou douteux en Elisa IgG et en HAI.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Esquema


© 2017  Publicado por Elsevier Masson SAS.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Vol 27 - N° 3

P. e19 - septembre 2017 Regresar al número
Artículo precedente Artículo precedente
  • Évaluation de la détection d’A. fumigatus dans le LBA par 2 kits de RT-PCR : A. fumigatus® MycoGENIE® Bioevolution et A. fumigatus
  • Julie Denis, Marcela Sabou, Raoul Herbrecht, Romain Kessler, Ermanno Candolfi, Valérie Letscher-Bru
| Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Détermination des ECV pour trois espèces d’Aspergillus par la méthode « Normalized Resistance Interpretation » au CHU de Bordeaux
  • Charly Roy, Amandine Rougeron, Anne-Cécile Normand, Renaud Piarroux, Isabelle Accoceberry, Frédéric Gabriel

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual.

¿Ya suscrito a @@106933@@ revista ?

;

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.