Médecine

Paramédical

Autres domaines


Suscribirse

Les levures isolées en milieu de réanimation : typologie et profil de résistance - 16/09/17

Doi : 10.1016/j.mycmed.2017.04.060 
Meriam Bouchekoua, Yosr Boudaouara, Sonia Trabelsi 1, , Dorsaf Aloui, Sarra Cheikhrouhou, Samira Khaled
 Laboratoire de parasitologie-mycologie, hôpital Charles-Nicolle, faculté de médecine de Tunis, université Tunis El Manar, Tunisie 

Auteur correspondant.

Resumen

Introduction

Les levures du genre Candida (C) sont des microorganismes commensaux, endogènes ou exogènes, dont le pouvoir pathogène ne s’exprime qu’en présence de facteurs favorisants, locaux ou généraux.

Les unités de soins intensifs (USI) réunissent toutes les conditions favorables pour que ces champignons commensaux se transforment en de redoutables pathogènes, ce qui explique l’émergence des candidoses invasives en milieu de réanimation.

L’objectif de ce travail a été d’étudier la typologie des levures isolées chez les patients hospitalisés en USI et de préciser le profil phénotypique de leur résistance aux antifongiques.

Méthodes

Notre étude a été transversale descriptive menée sur une période de 12 mois (01/01–31/12/16) colligeant tous les prélèvements mycologiques adressés au laboratoire de mycologie de l’hôpital Charles-Nicolle et réalisés chez des patients hospitalisés dans diverses USI. Le diagnostic mycologique s’est déroulé en 4 étapes : prélèvement, examen direct, culture et identification. L’étude de la sensibilité aux antifongiques a été réalisée en cas de :

– candidose systémique ;

– candidose muqueuse résistante ou récidivante malgré un traitement bien conduit ;

– immunodépression ;

– colonisation candidosique chez des patients à haut risque fongique invasif.

Résultats

Au cours de la période d’étude, 134 prélèvements ont été colligés dont 95 positifs soit 70,8 % et qui ont été réalisés chez 48 patients.

La majorité des prélèvements (62 %) ont été effectués dans le cadre de la recherche d’une colonisation candidosique. La sphère ORL (48 %) et le rectum (20 %) ont été les sites les plus colonisés. C. albicans et C. glabrata ont été les espèces majoritaires au niveau buccal et rectal. Par contre, C. parapsilosis a été identifiée essentiellement au niveau de sites cutanés (axillaire, inguinal…).

Une candidémie a été diagnostiquée chez 14 patients. C. albicans était retrouvée dans 53 % des cas. Les espèces non albicans étaient essentiellement C. tropicalis (17 % de la totalité des souches identifiées), C. parapsilosis (12 %) et C. glabrata (12 %).

Une candidurie a été diagnostiquée chez 12 patients. C. parapsilosis (identifiée dans 5 cas) et C. albicans (4 cas) ont été les espèces majoritaires.

Concernant le fluconazole, nous avons noté une résistance pour :

– 2 souches C. albicans parmi 25 testées 2 souches de C. glabrata parmi 13 testées 1 souche de C. tropicalis parmi 10 testées 1 souche de C. paraspsilosis parmi 8 testées.

Pour l’amphotéricine B, une résistance a été notée pour 4 souches de C. tropicalis et pour 2 souches de chacune des espèces suivantes : C. albicans, C. glabrata et C. parapsilosis.

Une résistance au voriconazole et à la caspofungine a été retrouvée pour une souche de C. albicans.

Conclusion

Les candidoses sont de plus en plus fréquentes dans les USI. Il est important que chaque centre connaisse son épidémiologie locale par un suivi prospectif des cas de candidose.

Une surveillance des profils de sensibilité des souches isolées est nécessaire afin de guider au mieux la prise en charge des patients.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Esquema


© 2017  Publicado por Elsevier Masson SAS.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Vol 27 - N° 3

P. e25-e26 - septembre 2017 Regresar al número
Artículo precedente Artículo precedente
  • Épidémiologie des candidémies de 2014 à 2015 au CHU de Nice. Qu’en est-il des résistances aux antifongiques ?
  • Stephane Segard, Lilia Hasseine, Martine Gari-Toussaint
| Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Les candidémies au CHU Ibn Rochd de Casablanca (Maroc)
  • Rajae Abid, Jalal El Mabrouki, Maha Soussi Abdallaoui

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual.

¿Ya suscrito a @@106933@@ revista ?

;

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.