Médecine

Paramédical

Autres domaines


Suscribirse

Les candidémies au CHU Ibn Rochd de Casablanca (Maroc) - 16/09/17

Doi : 10.1016/j.mycmed.2017.04.061 
Rajae Abid 1, 2, 3, , Jalal El Mabrouki 1, Maha Soussi Abdallaoui 1, 2
1 Laboratoire de parasitologie-mycologie, CHU Ibn Rochd, 1, rue des Hôpitaux, Casablanca, Maroc 
2 Faculté de médecine et de pharmacie, université Hassan II de Casablanca, 19, rue Tarik Ibn Ziad, Casablanca, Maroc 

Auteur correspondant.

Resumen

Introduction

Les candidoses systémiques se situent au quatrième rang des infections liées aux soins (IAS) (10 à 15 %), ils sont en croissance ces dernières années avec émergence des Candida non albicans.

L’objectif de notre travail est d’évaluer l’incidence des candidémies et de décrire leur profil épidémiologique au CHU Ibn Rochd de Casablanca.

Matériel et méthodes

Il s’agit d’une étude rétrospective, s’étalant de mai 2014 au décembre 2016, au sein du laboratoire de parasitologie et de mycologie au CHU Ibn Rochd de Casablanca.

Ont été inclus tous les patients ayant bénéficié d’hémocultures. Les prélèvements ont été ensemencés dans les flacons Mycosis IC/F et incubés pendant 14jours dans l’automate BD Bactec® (9050 ou FX40) de Becton Dickinson.

En cas de positivité, et après réalisation d’un état frais, les bouillons sont repiqués sur Sabouraud-Chloramphénicol, et incubés (24–48h) à 37°C.

L’identification des levures a été basée sur des critères morphologiques, biochimiques (API Candida, Api 20CAUX, RTT glabrata) et parfois immunologiques (krusei color, Latex dubliniensis…).

La sensibilité aux antifongiques a été déterminée par méthode FUNGITESTTM (Biorad, France), complétée par mesure de CMI par E-TEST pour les souches résistantes ou de sensibilité diminués, notamment au fluconazole et à l’amphotéricine B.

Résultats

Durant la période d’étude, 2999 hémocultures nous ont été adressées dont 345 positifs (11,5 %). Ces fongémies sont retrouvés chez 220 patients, 124 hommes et 96 femmes âgés en moyenne de 27 ans (3jours à 90 ans), et hospitalisés dans 41 % des cas dans des services de réanimation. Les autres provenaient des services de pédiatrie (17 %), des grands brûlés (15 %) et du service d’hématologie (14 %).

Un total de 350 souches de Candida sp. a été isolé à partir des 345 HC positives (association de levures dans 5 cas). Il s’agit de : C. tropicalis 35 %, C. albicans 32 %, C. parapsilosis 20 %, C. glabrata 4 % et Candida krusei 4 %. Les autres souches sont représentées par C. guillermondii, C. kefyr, C. dublieniensis, C. lusitaniae et C. pelliculosa. La sensibilité à l’amphotéricine B était de 100 %, au fluconazole de 96 % (10 C. krusei, 2 C. tropicalis et C. guillermondii étaient résistantes).

Discussion/conclusion

Les candidémies demeurent des infections hospitalières par excellence. Leur fréquence dans cette étude est similaire à celle retrouvée dans certains pays européens et n’a pas connu de changement dans le temps.

La répartition des espèces responsables de candidémies dépend de l’écologie de chaque pays et de chaque hôpital.

Dans cette étude, la plupart des isolats sont encore sensibles au fluconazole et à l’amphotéricine B. Néanmoins, l’émergence d’espèces moins sensibles aux azolés, comme C. glabrata et C. krusei, a été notée ces dernières années et requière une vigilance particulière.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Esquema


© 2017  Publicado por Elsevier Masson SAS.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Vol 27 - N° 3

P. e26 - septembre 2017 Regresar al número
Artículo precedente Artículo precedente
  • Les levures isolées en milieu de réanimation : typologie et profil de résistance
  • Meriam Bouchekoua, Yosr Boudaouara, Sonia Trabelsi, Dorsaf Aloui, Sarra Cheikhrouhou, Samira Khaled
| Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Fongémie à Candida palmioleophila : à propos d’un cas
  • Antoine Huguenin, Chantal Himberlin, Quoc Hung Le, Magali Fernandes, Jérôme Depaquit, Isabelle Villena, Dominique Toubas

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual.

¿Ya suscrito a @@106933@@ revista ?

;

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.