Médecine

Paramédical

Autres domaines


Suscribirse

Onychomycoses à Scopulariopsis brevicaulis : à propos de 4 cas au service de parasitologie et de mycologie du CHU Ibn Rochd de Casablanca (Maroc) - 16/09/17

Doi : 10.1016/j.mycmed.2017.04.083 
Ahlam Iourdane 1, 2, 3, , Sana Idy 1, Maha Soussi Abdallaoui 1, 2
1 Laboratoire de parasitologie-mycologie, CHU Ibn Rochd, 1, rue des Hôpitaux, Casablanca, Maroc 
2 Faculté de médecine et de pharmacie, université Hassan II de Casablanca, 19, rue Tarik Ibn Ziad, Casablanca, Maroc 

Auteur correspondant.

Resumen

Introduction

Les onychomycoses à moisissures sont des infections ayant une fréquence variable de 2 à 17 %. Les principales moisissures responsables sont celles du genre Scopulariopsis, Aspergillus et Fusarium. Nous rapportons quatre cas d’onychomycoses du gros orteil à Scopulariopsis brevicaulis diagnostiqués au laboratoire de parasitologie-mycologie.

Patients et méthodes

Étude rétrospective menée de mai 2014 à décembre 2016 portant sur l’ensemble des prélèvements unguéaux réalisés au laboratoire de parasitologie-mycologie du CHU de Casablanca et colligeant les cas d’onychomycoses à Sbrevicaulis.

Résultats

Quatre cas ont été diagnostiqués, trois hommes et une femme, avec une moyenne d’âge de 51 ans (32–66 ans). Deux de nos patients étaient diabétiques. L’examen clinique avait montré une pachyonychie et une xanthonychie chez 3 patients, avec onychodystrophie des ongles orteils chez 2 patients ; associées à une hyperkératose plantaire chez 3 patients, et à un intertrigo inter-orteil chez 2 patients. L’examen direct au noir de chlorazol a mis en évidence des filaments mycéliens de type non « dermatophytiques » chez 3 patients et des spores globuleuses chez une patiente. La culture a permis d’isolement de colonies Sbrevicaulis en culture pure aux différents points d’ensemencement. Cette espèce a également été isolée des squames plantaires chez 2 patients.

Discussion

Les onychomycoses à moisissures posent un problème diagnostique et thérapeutique touchant surtout les sujets âgés. Leur caractère pathogène dépend de l’espèce, du terrain sous-jacent et des facteurs favorisants. Sbrevicaulis est classé par certains auteurs comme « pseudodermatophyte » responsable d’onychomycose, les infections surviennent le plus souvent à la suite d’un traumatisme de l’ongle. Classiquement, les lésions sont disto-latérales. Une hyperkératose unguéale est fréquente. L’évolution vers une onychodystrophie totale est habituelle. Pour affirmer le caractère pathogène d’une moisissure au niveau des ongles, certains critères sont requis : examen direct positif (filaments mycéliens et spores type moisissures) et présence de la même moisissure à plusieurs points d’ensemencement. Le traitement des onychomycoses à moisissures est difficile, d’autant qu’il n’existe actuellement pas de consensus. Le choix d’une molécule antifongique dépend en effet de l’espèce en cause, du degré d’atteinte unguéale et du terrain du patient concerné. Le plus souvent, une avulsion mécanique ou chimique des zones atteintes sui vie d’un antifongique local peut suffire à guérir l’onyxis, mais dans certains cas le recours à un traitement par voie générale doit être envisage.

Conclusion

Les onychomycoses à moisissures ne sont pas rares, le rôle du laboratoire reste primordial par la réalisation des prélèvements à visée mycologique dans des conditions rigoureuses afin d’attribuer un rôle pathogène aux différentes espèces de moisissures.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Esquema


© 2017  Publicado por Elsevier Masson SAS.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Vol 27 - N° 3

P. e36 - septembre 2017 Regresar al número
Artículo precedente Artículo precedente
  • Profil épidémiologique des onychomycoses à l’hôpital militaire d’instruction Mohamed V de Rabat, Maroc
  • Zohra Lemkhente, Hafida Naoui, Morad Bouchrik, Maryem Iken, Badre Eddine Lmimouni
| Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Les épidermophyties : profil épidémiologique actuel à travers les cas diagnostiqués à l’hôpital Ibn Sina de Rabat (2007–2015)
  • Kenza Elandaloussi, B. Chiguer, M. Lyaagoubi, S. Aoufi

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual.

¿Ya suscrito a @@106933@@ revista ?

;

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.