Médecine

Paramédical

Autres domaines


Suscribirse

Impact du « procoagulant » sur les résultats biologiques : expérience du laboratoire de parasitologie-mycologie du CHU Ibn Rochd de Casablanca (Maroc) - 16/09/17

Doi : 10.1016/j.mycmed.2017.04.095 
Nezha Boutam 1, 2, 3, , Amina Fahi 1, 2, Jalal El Mabrouki 1, Maha Soussi Abdallaoui 1, 2
1 Laboratoire de parasitologie-mycologie, CHU Ibn Rochd, 1, rue des Hôpitaux, Casablanca, Maroc 
2 Faculté de médecine et de pharmacie, université Hassan II de Casablanca, 19, rue Tarik Ibn Ziad, Casablanca, Maroc 

Auteur correspondant.

Resumen

Introduction

La qualité des examens biologiques, implique une très bonne maîtrise de la phase pré-analytique et notamment le choix des tubes de prélèvements. En février 2015, lors de réunions « qualité » du laboratoire, nous avons relevé un taux non négligeable de discordances clinico-biologiques sur certains résultats. Une enquête étiologique selon la méthode 5M a alors été menée. L’utilisation d’un lot de tubes avec « procoagulant » a été incriminée et des mesures correctives ont été instaurées.

L’objectif de ce travail est de présenter les résultats de cette enquête, de rapporter l’impact de l’accélérateur decoagulation sur certains examens parasito-mycologiques et mesurer l’évolution de ces NC suite à l’adoption des mesures correctives.

Matériel et méthodes

Toutes les non-conformité (NC) pré-analytiques liées aux tubes avec procoagulant ont été recensées rétrospectivement, à partir du logiciel « KALILAB » pendant la période allant de février 2015 à août 2016 (18 mois).

Résultats (1) Résultats de l’enquête :

– en février 2015, l’isolement de Candida tropicalis à partir de cultures mycologiques de LCR, a été noté sur 8 échantillons. Parallèlement, la recherche d’antigène cryptococcique sur LCR et/ou sérums (Immy® Cryptococcus Antigen Detection System Immuno-mycologics, Norman, Ok, États-Unis) s’est révélée positive chez 8 patients ; alors que l’étude mycologique de ces mêmes prélèvements était négative ;

– entre avril et mai 2015, 19 antigénémies aspergillaires (Biorad®, France) étaient positives sur différentes séries techniquement valides alors que les patients ne présentaient pas d’API. Suite à ces discordances clinico-biologiques, une enquête a été menée :

– la mise culture, sur Sabouraud-Chloramphénicol, de tubes « vierges » de ce lot a permis d’isoler C. tropicalis sur l’ensemble des tubes,

– le contrôle des antigénémies cryptoccociques et aspergillaires sur tubes secs sans additifs est revenu négatif pour tous les patients ;

– cette enquête a donc permis de confirmer l’interférence de ce lot de tubes avec « procoagulant » responsable de résultats faussement positifs. Suite à ces enquêtes les services prescripteurs ont été informés et de nouveaux tubes sans additifs ont été acquis. De plus, une fiche de non-conformité est systématiquement enregistrée et rattachée au dossier biologique du patient, pour toute réception d’un tube non conforme et un second prélèvement est exigé.

(2) Non-conformités recensées :

– entre février 2015 et août 2016, un total de 110 tubes non-conformes ont été reçus : 50 LCR, 54 prélèvements sanguins et 6 autres liquides biologiques (liquide pleural, liquide d’ascite…) ;

– l’analyse de l’évolution de l’enregistrement de ces NC, montre une diminution significative de la réception des tubes avec procoagulant entre mars–avril 2016 (17 %) versus juin–août 2016 (7 %).

Conclusion

Cette étude souligne l’importance de la phase pré-analytique, du relevé des NC et de l’instauration des mesures correctives sur l’amélioration des résultats.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Esquema


© 2017  Publicado por Elsevier Masson SAS.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Vol 27 - N° 3

P. e41 - septembre 2017 Regresar al número
Artículo precedente Artículo precedente
  • Contribution du MALDI-TOF pour l’identification des filamenteux en routine au CHRU de Besançon
  • Anne-Pauline Bellanger, Cindy Maire, Mallory Vacheyrou, Isabelle Vieille, Gabriel Reboux, Laurence Millon
| Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Environnement microbiologique et risque allergique : et si la localisation géographique du logement était déterminante ?
  • Steffi Rocchi, Gabriel Reboux, Emeline Scherer, Audrey Laboissière, Mallory Vacheyrou, Chantal Raherison, Laurence Millon

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual.

¿Ya suscrito a @@106933@@ revista ?

;

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.