Médecine

Paramédical

Autres domaines


Suscribirse

Novonestmycines A et B, deux dérivés d’antifongiques non polyéniques nouvellement produits par Streptomyces sp. Z26 - 16/09/17

Doi : 10.1016/j.mycmed.2017.04.101 
Ahmed Nafis 1, 2, 4, , Brahim Oubaha 1, Asma Azmani 1, Salah Eddine Samri 1, 3, Timo Niedermeyer 2, Lahcen Hassani 1, Mustapha Barakate 1
1 Laboratoire de biologie et de biotechnologie des microorganismes, faculté des sciences Semlalia Marrakech, université Cadi Ayyad, Maroc 
2 Institut interfacultaire de microbiologie et des infections médicales (IMIT), université de Tübingen, Allemagne 
3 Département de biologie, faculté pluridisciplinaire de Nador, université Mohammed Premier, Maroc 

Auteur correspondant.

Resumen

Introduction

Depuis plusieurs années, la fréquence des infections fongiques a connu une augmentation dramatique en se classant au quatrième rang des infections nosocomiales. Cette émergence est liée aux insuffisances encore perceptibles constatées lors des traitements des mycoses, la recrudescence des maladies microbiennes et la résistance de plus en plus rapide des microorganismes aux antibiotiques. Parmi lesquelles on peut citer les mycotoxicoses causées par Aspergillus et les mycoses superficielles ou profondes provoquées par les levures du genre Candida.

Aujourd’hui, la thérapeutique antifongique dispose, à vrai dire, d’un petit nombre de produits, en particulier contre les mycoses profondes. Ainsi que les molécules antifongiques polyéniques disponibles ne réunissent pas les critères définissant l’antibiotique idéal : toxicité spécifique vis-à-vis de l’agent pathogène, bonne diffusion dans l’organisme, large spectre d’activité in vivo, absence de problèmes liés à l’apparition de souches résistantes et absence d’effets secondaires. C’est pourquoi de nouveaux antifongiques non toxiques (non polyéniques) doivent être recherchés.

Dans le souci de trouver de nouvelles échappatoires thérapeutiques, la recherche se tourne vers la réalisation de molécules semi-synthétiques à partir des structures connus, ou bien la découverte de nouveaux microorganismes naturellement producteurs d’antimicrobiens à partir d’écosystèmes peu ou non explorés.

Les actinomycètes, bactéries mycéliennes à Gram positif, sont très reconnus par leur grande capacité à produire des métabolites secondaires avec des structures chimiques diversifiées. Ils sont surtout réputés pour la production d’antibiotiques antibactériens et antifongiques avec près de 70 % des molécules actives commercialisées jusqu’à maintenant.

Le présent travail a pour objectif la recherche des antifongiques non polyéniques produites par certaines souches d’actinomycètes d’origine marocaine et par la suite l’extraction et la purification du principe actif sans oublier l’identification de l’isolat producteur.

Matériel et méthodes

Pendant le criblage des actinobactéries douées d’activités antifongiques non polyéniques, nous avons commencé par l’étude de l’activité antifongique de 480 isolats de différents écosystèmes marocains rares vis-à-vis de 16 souches de champignons filamenteux et levures pathogènes pour l’Homme, plus particulièrement celle appartenant aux espèces des genres Candida et Aspergillus.

Après l’étude de certaines propriétés biologiques telles que l’activité antibactérienne, l’activité vis-à-vis de Candida tropicalis R2 et Pythium irregulare, l’inhibition de l’activité antifongique par la présence d’ergostérol dans le milieu et l’analyse spectrophotométrique en lumière UV-visible des extraits actifs avec les antifongiques polyéniques connus, la souche Streptomyces sp. Z26 a été sélectionnée et a subi une fermentation de 2 semaines dans le milieu NL 300 et les substances bioactives produites ont été extraites à partir de la phase aqueuse et purifiées par HPLC à différentes colonnes (C18, PFP et Silicagel).

Résultats

Le schéma d’extraction et de purification des substances bioactives a montré que Streptomyces sp. Z26 produit plusieurs molécules à activité antifongique non polyénique et ceci en comparaison avec la banque des bases des données des substances naturelles bioactives. En nous basant sur les résultats de l’analyse des spectres RMN carbone et proton et le poids moléculaire trouvé par la spectrophotométrie de masse, nous avons constaté que les deux molécules purifiées sont deux dérivés macrolides, de coloration blanche et qui se présentent sous une forme poudreuse dont les noms sont les novonestmycines A (C62H100O24) et B (C68H110O26).

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Esquema


© 2017  Publicado por Elsevier Masson SAS.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Vol 27 - N° 3

P. e44 - septembre 2017 Regresar al número
Artículo precedente Artículo precedente
  • Étude de la capacité de Candida albicans et Propionibacterium à interagir et former un biofilm polymicrobien
  • Cléent Bernard, Joanne Bertaux, Nathalie Quellard, Marion Girardot, Christine Imbert
| Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Activity assessment of Tunisian olive leaf extracts against survival and virulence in vitro of Candida glabrata
  • Hayet Sellami, Salma Abbes

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
El acceso al texto completo de este artículo requiere una suscripción o una compra individual.

¿Ya suscrito a @@106933@@ revista ?

;

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.