Médecine

Paramédical

Autres domaines


Suscribirse

Consensus. Prise en charge thérapeutique des patients hypersomniaques : quelle stratégie ? - 19/09/17

Doi : 10.1016/j.msom.2017.07.005 
R. Lopez a, b, c, 1, I. Arnulf a, d, e, 1, X. Drouot f, M. Lecendreux a, g, Y. Dauvilliers a, b, , c
a Centre de référence nationale narcolepsie et hypersomnie idiopathique, France 
b Unité des troubles du sommeil et de l’éveil, service de neurologie, hôpital Gui-De-Chauliac, 80, avenue Augustin-Fliche, 34295 Montpellier cedex 5, France 
c Inserm U1061, UM1, 34295 Montpellier, France 
d Service des pathologies du sommeil, département R3S, hôpital Pitié-Salpêtrière/Charles-Foix, 75013 Paris, France 
e Inserm U 1127, CNRS UMR 7225, centre de recherche de l’institut du cerveau et de la moelle épinière, UPMC-Paris 6, 75013 Paris, France 
f Service de neurophysiologie clinique, CHU de Poitiers, 86021 Poitiers, France 
g Centre pédiatrique des pathologies du sommeil, CHU Robert-Debré, 75019 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.
Artículo gratuito.

Conéctese para beneficiarse!

Résumé

Les hypersomnies centrales regroupent principalement la narcolepsie de type 1 (NT1), celle de type 2 (NT2) et l’hypersomnie idiopathique (HI). Malgré des avancées majeures dans la compréhension de la physiopathologie de la NT1 avec des taux bas d’hypocrétine-1 dans le liquide céphalorachidien, son traitement actuel reste symptomatique. Il en est de même pour la NT2 et l’HI, dont la physiopathologie reste encore largement inconnue. La somnolence excessive, les cataplexies, les hallucinations hypnagogiques, les paralysies du sommeil et le mauvais sommeil de nuit sont les symptômes cibles de la NT1. Pour l’HI et la NT2, la réduction de la somnolence excessive est le plus souvent le principal objectif. Sur la base des directives européennes et américaines pour le traitement de la narcolepsie, nous proposons des recommandations françaises pour la prise en charge des hypersomnies centrales ainsi que les stratégies en cas de pharmacorésistance. Les traitements stimulants ciblent la somnolence diurne excessive. Le modafinil est le traitement de première intention. D’autres stimulants comme le méthylphénidate, le pitolisant et, exceptionnellement, la dextroamphétamine peuvent être prescrits. Les antidépresseurs inhibiteurs de la recapture de la sérotonine et de la noradrénaline sont efficaces pour la prise en charge des cataplexies dans la NT1. L’oxybate de sodium est un traitement efficace sur plusieurs symptômes : la somnolence, les cataplexies et le mauvais sommeil de nuit. La prise en charge des hypersomnies doit par ailleurs tenir compte des fréquentes comorbidités cardiovasculaires, métaboliques et psychiatriques, en particulier pour la NT1. De nouvelles thérapeutiques sont actuellement à l’étude. Elles concernent le développement de nouveaux stimulants ou anti-cataplectiques. Les années à venir verront émerger des thérapies innovantes, fondées sur une approche physiopathologique, visant à restaurer la transmission hypocrétinergique ou interrompre les processus auto-immuns à l’origine de la mort des neurones à hypocrétine.

El texto completo de este artículo está disponible en PDF.

Mots clés : Narcolepsie, Hypersomnie idiopathique, Cataplexie, Somnolence, Traitement, Stimulant, Sodium oxybate, Antidépresseurs


Esquema


 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais la référence anglaise de Revue Neurologique avec le DOI ci-dessus.


© 2017  Elsevier Masson SAS. Reservados todos los derechos.
Añadir a mi biblioteca Eliminar de mi biblioteca Imprimir
Exportación

    Exportación citas

  • Fichero

  • Contenido

Vol 14 - N° 3

P. 138-150 - septembre 2017 Regresar al número
Artículo precedente Artículo precedente
  • Consensus. Hypersomnolence : évaluation et limites nosographiques
  • Y. Dauvilliers, R. Lopez, M. Lecendreux
| Artículo siguiente Artículo siguiente
  • Hypersomnies rares, Modafinil® et contraception : état des lieux et recommandations
  • S. Hartley, S. Pozzi-Gaudin, S. Royant-Parola

Bienvenido a EM-consulte, la referencia de los profesionales de la salud.

Mi cuenta


Declaración CNIL

EM-CONSULTE.COM se declara a la CNIL, la declaración N º 1286925.

En virtud de la Ley N º 78-17 del 6 de enero de 1978, relativa a las computadoras, archivos y libertades, usted tiene el derecho de oposición (art.26 de la ley), el acceso (art.34 a 38 Ley), y correcta (artículo 36 de la ley) los datos que le conciernen. Por lo tanto, usted puede pedir que se corrija, complementado, clarificado, actualizado o suprimido información sobre usted que son inexactos, incompletos, engañosos, obsoletos o cuya recogida o de conservación o uso está prohibido.
La información personal sobre los visitantes de nuestro sitio, incluyendo su identidad, son confidenciales.
El jefe del sitio en el honor se compromete a respetar la confidencialidad de los requisitos legales aplicables en Francia y no de revelar dicha información a terceros.